AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A meeting predestined ? ▬ PV Lightning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nouvelle Recrue

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 9
Date d'inscription : 20/09/2014
Age : 22


MessageSujet: A meeting predestined ? ▬ PV Lightning   Dim 28 Sep - 3:42

Odin, guide him

Un pas puis un autre, sabots heurtant frénétiquement le sol en un sempiternel bal. Tu étais là dressé sur cet être qui n'était autre que ta monture en cet instant, paupières lourdes sans doute de par la fatigue alors que tu quittais le champ d'honneur de Valhalla une énième fois. Une nouvelle journée venait de se conclure en ton long devoir du quel tu en seras sûrement un jour défait par la mort. Vagabond en ces terres désolés, dénués de vie à tes yeux tu te contentais ainsi de rejoindre le seul lieu que tu considérais comme sûre en ce monde que tu avais découvert depuis peu. Tu attendais patiemment que cette créature qui répondait au doux nom d'Odin est fini de t'accompagner ou plutôt de te ramener en ton nouveau chez toi. Château surplombant ces lieux vers lequel vous vous dirigez en un morose silence, beaucoup de choses avaient changé depuis ce jour où le destin avait décidé de t'imposer ce nouveau. Il fallait dire qu'une chose te manquait cruellement depuis cet événement, le contact avec un quelconque proche, avec une quelconque personne à laquelle tu aurais pu un tant soit peu t'identifier. Bien plus solitaire que jamais de par ton nouveau rôle, les temps avaient changé finalement et non pas entièrement forcément d'une façon des plus positives pour toi.

C'est ainsi que toi et ton seul et unique compagnon finirent par arriver à bon port, tes iris myosotis se déportant dès lors vers les diverses sculptures de verre présentes. Tu finis donc par quitter le dos de ta monture, invitant ta chimère à dès lors reprendre forme humanoïde alors que tu repris route cette fois-ci simplement porté par la force de tes jambes. Tu le laissais cependant t'accompagner lui qui avait su se battre à tes côtés depuis peu, lui qui avait su se montrer comme un frère en ces terres jonchés par la mort et la désolation. Seul l'écho de tes pas et de leurs jumeaux inhumains n'osaient troubler la quiétude de ces couloirs dénués depuis longtemps de vie. Silence pesant alors que ton regard se perdait tantôt auprès de ton irrégulier compère tantôt auprès de cette blessure dont tu avais hérité en ce jour, l'hémoglobine nimbant un tant soit peu ton bras. L'opale de ta chair avait laissé place à un cramoisi bien moins appréciable même si ceci n'était point d'une grande gravité. Tu n'avais qu'un souhait actuellement pouvoir te reposer et profiter une nouvelle fois de la quiétude de cet endroit que tu avais appris à supporter malgré tout, qu'importe sa désagréable froideur qui après tout était sûrement à l'image du monstre que tu avais autrefois été.

Tu laissas donc ton dos doucement heurter l'un des murs, ta carrure s'effondrant docilement le long de celui-ci. Tu t'assis les yeux clos alors que ta chimère trônait fièrement à tes côtés patiente là où t'apprêtais tu à lui autorisé le repos qu'elle méritait elle aussi. C'est ainsi qu'une chose se permit de t'arracher à cet instant de bref repos, claquement le long de ce sol que tu avais au par avant arpenté. Tu ne tardas à de nouveau offrir tes yeux à ce monde, à sa lumière alors que ton ouïe ne t'avait point trahi. Silhouette se profilant non loin de toi, tu t'empressas dès lors de te relever alors que tu décrivais tant bien que mal malgré la distance cette personne ou plutôt devrais tu dire cette jeune femme. Une chose t'étonnait autant de par le fait que tu n'étais plus seul, lui, Odin ne semblait éprouver la moindre animosité vis à vis de la belle qui approchait au loin bien au contraire, à l'opposé de toi il te paressait si serein. Tu te demandais au fond quel conclusion tu devais en tirer là où naturellement il aurait du éprouver la même appréhension qui rongeait ton esprit. Tu ne pouvais qu'attendre silencieusement une nouvelle fois tel une statue entachée par les crocs de la guerre, ton sang ayant nimbé ton enveloppe charnelle même si cela n'était que mineur.

Tu n'avais point le choix et tu te devais dès lors de partir à la rencontre de belle même si tu ne savais encore quel posture tu allais devoir adopté malgré tout las à l'idée de devoir faire chanter le fer une énième fois en ce jour. Tu souhaitais au plus profond de toi ne point avoir face à une personne qui ne désirait qu'une chose, faire simplement couler ton sang ton corps ne pouvant éternellement subvenir à la nécessité de survivre, de se battre. Chaque mètre qui te séparait de la belle se voyait dévoré sous ces pas tout comme les tiens alors que tu gardais un œil sur celui qui n'était autre que ton seul et unique allié en ce lieu ne comprenant toujours pas pourquoi il n'éprouvait point une anodine animosité envers cette nymphe dont tu pouvais maintenant apprécier les traits si harmonieux. La distance qui vous séparait étant dès lors bien plus raisonnable, le moment de vérité se profilait tandis que tu ne désirais qu'une chose... Ne point te retrouver avec une lame sous la gorge.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Warrior goddess

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 100
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 24
Localisation : Valhalla


My stuff
Double Compte: Snow Villiers
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: A meeting predestined ? ▬ PV Lightning   Dim 28 Sep - 17:52
















 ❝ A meeting predestined ❞

Feat Aäron Auredhir


Sur Terre, dans le monde qui l'avait vu naître et grandir, Lightning avait pu constater que le chaos s'installait un peu plus chaque jour. Les Hommes se déchiraient, la guerre semblait prête à éclater et tandis que la guerrière avait perdu un temps précieux à tenter vainement de sauver les quelques âmes encore pures, les choses avaient empiré à Valhalla. Fraîchement revenue dans un royaume qu'elle considérait désormais comme son foyer, la jeune femme avait essuyé bon nombre de combats afin de se frayer un chemin jusqu'au trône de la Déesse Etro. Depuis plusieurs années déjà, la belle avait voué sa vie au souvenir funeste de cette divinité déchue et malgré sa dévotion absolue Serah restait perdue dans les abimes. Chevauchant telle une reine sur son compagnon de toujours, Lightning tranchait avec difficulté la chaire putride des sbires de Caïus mais aussi dure fut la bataille, jamais elle n'aurait de cesse de préserver Valhalla des assauts de son ennemi. Seule et perdue dans un environnement inconnu, l'aînée Farron avait rapidement due endosser le rôle de demi-déesse et par sa faute, parce qu'elle avait pensé agir pour le mieux, sa soeur avait perdu la vie. Depuis la belle continue de lutter avec force pour un monde serein où la peur, les doutes et le danger n'auraient nullement leur place, un monde où Serah pourrait renaître et vivre. Bien sûr la tache était ardue mais Lightning continuait à y croire et peu lui importait que le sang coule tant que ses convictions aboutissent à son désir le plus cher. Les Dieux avaient de nombreuses fois joué de ses sentiments pour la rendre docile et obéissante mais à chaque fois la guerrière en ressortait plus forte, et même privée de ses émotions la maîtresse d'Odin continuait d'avancer.

Sous son regard peu ému, la belle vit se dessiner une multitude de cadavres, tous mutilés mais aucun d'entre eux n'était des connaissances. Plutôt solitaire et aucunement disposée à user de gentillesse auprès des autres Gardiens d'Etro Lightning préférait faire bande à part et ne se préoccupait jamais des affaires des autres. Cependant à cet instant précis, les questions se bousculaient dans sa tête et alors que Caïus semblait être l'unique cause de cette désolation la belle sentit la rage poindre en elle. Sans plus attendre celle qui se faisait appeler la Libératrice ordonna à son ami et destrier de se hâter et tel un écho à son souhait Odin se rua dans la mêlée pour rejoindre le château. "Merci mon vieil ami. Je peux continuer seule maintenant." Dit-elle en heurtant de ses pieds la pierre glacée de l'entrée du palais. Dans un hennissement approbateur la chimère quitta son état physique pour reprendre place au creux de la poitrine de sa maîtresse. Depuis toujours Odin logeait dans le coeur de Lightning, ils étaient connectés et ne faisaient plus qu'un depuis qu'elle avait accédé au titre de demi-déesse. Lorsqu'elle était en danger, son allié ne tardait jamais à prendre place à ses côtés et ensemble ils étaient presque invincibles, plus fort et plus résolu que jamais. Seule mais nullement privée de toute sa détermination, la souveraine de Valhalla entra dans sa demeure de fortune, laissant ses pas résonner dans l'immensité de ce monde sombre et cruel. Parfois il lui arrivait d’apercevoir Yeul, ou du moins l'une des nombreuses Yeul dont été composé cet endroit mais jamais la belle ne lui adressait la moindre politesse. Chaque personne ici avait un rôle à jouer et les choses étant ce qu'elles étaient, Caïus restait son principal objectif: il devait mourir.

Sans dire un mot, Lightning monta les interminables marches du château, son regard analysant le moindre mouvement anormal mais rien ne se produisit. Les lieux étaient étrangement calmes quand tout à coup, alors que la salle du trône n'était plus qu'à quelques pas de sa position, une sensation désagréable sembla envahir son être. Un mélange de doutes et de chaleur prit possession de son corps mais pas même cela suffit à la faire rebrousser chemin. En son coeur Lightning sentit Odin s'agiter et pourtant aucun danger ne semblait troubler la paix qu'avait instauré Etro avant qu'elle ne trépasse. Ne comprenant pas l'état pour le moins surprenant de son compagnon, la belle n'eut que plus envie encore de retourner auprès du cristal et lorsqu'elle pénétra finalement dans l'immense salle, quelque chose attira son attention. Odin hurlait, il la suppliait de faire appel à lui et comme pour le rassurer la jeune femme posa ses doigts sur son palpitant "Tout va bien ..." Pensa-t-elle alors que ses iris gelées se posaient sur l'homme qui s'avançait. A ses côtés se trouvait une chimère qu'elle ne connaissait que trop bien, un cavalier de la mort qui se révélait être le plus fidèle compagnon qu'un Homme puisse avoir. Immédiatement les choses devinrent claires dans l'esprit de la Libératrice qui comprit sans peine la requête de sa propre chimère. Odin lui faisait face.

Pour la première fois Lightning faisait face à un Eion similaire au sien et nullement démontée par cette étrange rencontre, c'était bien sur l'homme qu'était portée tout son attention. "Qui est-tu?" Demanda-t-elle sans plus de courtoisie, droite et fière comme à son habitude. Sa voix résonnait sur les murs du vestige, rendant sa demande plus dangereuse encore que la horde de monstres à l'extérieur. Cependant la belle n'avait aucunement l'intention de porter le premier coup, pas dans la demeure même d'Etro, mais si l'inconnu s'avérait être un ennemi alors elle n'aurait d'autre choix que de le supprimer sans plus attendre. Mais pour l'heure l'ancienne L'Cie attendait une réponse et risque même un regard en direction de la chimère si semblable à la sienne. Cette dernière ne semblait pas lui vouloir de mal, chose rare, et bien qu'elle ne fut pas sa maîtresse il avait du percevoir le lien qui les unissait aussi faible soit-il. "Je vois que toi aussi tu manies Odin ... tu dois être un Gardien je présume?" Le questionna-t-elle en esquissant un petit sourire amusé. "Depuis quand es-tu là? Tu ne devrais pas rester seul, Caïus risque de revenir ..." Lui conseilla Lightning en tournant la tête vers le trône d'Etro. Visiblement, elle n'aurait pas droit à un peu de solitude, était-ce là le désir de la Déesse ou un comble de malchance?

© Code de Phoenix O'Connell pour Never Utopia


One day, the light touched me. I knew what it was. It was God himself, speaking to me. He told me what I had to do. I was chosen, to rescue lost souls and guide them pass the end of this world and into the next. I became the Savior.  I'm more powerful than I ever was, but it came with a price. I'm not even sure if I'm human anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nouvelle Recrue

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 9
Date d'inscription : 20/09/2014
Age : 22


MessageSujet: Re: A meeting predestined ? ▬ PV Lightning   Dim 28 Sep - 22:41

Odin, guide him

Iris myosotis se faisant quelque peu avide, tu te contentais de décrire du regard la jeune femme quelque peu interloqué au fond de par la teinte de sa chevelure peu singulière mais non pas déplaisante bien au contraire. Tu ne cessais un peu plus en chaque instant de te questionner sur sa personne quelque peu heureux au fond de croiser un visage humain à défaut d'avoir dû te familiariser avec celui des diverses créatures qui menaçaient ce lieu. C'est ainsi qu'elle s'était permise de prendre la parole rompant avec ce silence qui gangrenait cette salle, ces premières palabres s'étant montrée des plus anodines de par la situation qui se profilait. Tu avais fini par arquer un sourcil lorsque la belle en était arrivée à évoquer ta chimère qui t'accompagnait, cette offrande d'Etro pour l'éternel devoir que tu avais juré de lui rendre. En une toute autre situation cette constatation aurait pu te faire rire là où par le passé tu n'aurais jamais cru avoir l'honneur ou le malheur de par les circonstances être lié à un Eon mais là n'était point l'ordre du jour. Ainsi tu avais laissé tes lèvres s'étirer sous un fébrile sourire en écho à celui de la jeune femme jusqu'au moment où elle se permit dénoncer Caïus celui que tu te devais de considérer comme ton principal ennemi à défaut de devoir oublier ta rancœur vis à vis de la Shinra en ces nouveaux temps pour toi.

Dès lors, tu t'empressas de répondre partiellement au questionnement de la belle un tant soit peu rassuré à l'idée de ne devoir une nouvelle fois brandir le fer en cette journée. C'est ainsi que tes lèvres se révoquèrent doucement laissant ouïr le ton de ta voix en ces paroles.

« - Aäron et tu as tout à fait raison, je suis belle et bien un gardien. »

Levant sur ces mots doucement ton bras sur ces dires, tu vins tapoter la cuirasse de ton colosse en un geste des plus amicales tandis que tu apprenais encore à le connaître malgré tout. Présence à laquelle tu t'accoutumais aisément cependant, tu murmuras ce simple mot à l'attention de l'Eon, ton regard se jumelant brièvement au sien.

« - Merci Odin... »

Simple parole qui en disait long néanmoins, tu venais donc de congédier ce brave guerrier à ton image au fond. L'être finissant ainsi par se désagréger en un léger flot lumineux tu ne perdis le moindre instant pour reporter tes pupilles auprès de celles de la jeune femme, auprès de leurs jumelles aux teintes homologues. Une des interrogations de la guerrière restant encore totale, celle-ci s'était vu accompagnée d'un conseil auquel la réponse s'était déjà quelque peu profilée à tes yeux.

« - Peu de temps à vrai dire mais il semblerait que le hasard en est arrivé à m'accorder une nouvelle connaissance avec qui rester comme tu me le suggères non ? »

Léger sourire venant une nouvelle s'accaparer tes lèvres bien plus taquin cependant que son prédécesseur. Il était donc temps d'inverser les rôles cependant là où tu en avais relativement déjà beaucoup dit sur ta personne, peut être devinez tu certaines choses vis à vis de la belle qui se tenait face à toi mais certaines questions s'imposaient d'être posées à défaut de ne sûrement en avoir la réponse par toi même et ton instinct.  

« - Et à qui ai-je l'honneur ? À défaut d'avoir deviné que tu dois être une gardienne j'aimerais bien pouvoir mettre un nom à ce joli visage. »

Toujours aussi souriant malgré tout, tu finis par croiser les bras le long de ton buste là où tu te demandais au fond depuis combien de temps était elle liée à ce devoir tout récent pour ton cas. Depuis combien de temps s'était elle vu imposée le devoir de protéger l'une des dernières empreinte de la déesse en ce monde, ce cristal qui maintenait un si frêle équilibre. Tu te demandais au fond à quel genre de femme tu avais à faire et si tu allais pouvoir la considérer en un futur proche comme une éventuelle alliée en ces lieux à défaut de n'avoir jamais réellement cherché à sympathiser avec les autres gardiens depuis ton arrivé.

Tu reculas doucement cependant tes dirigeants doucement mais sûrement vers un quelconque mur auprès duquel tu t'adossas, ces orbes de givre autre que tes yeux toujours rivées auprès de cette nymphe. Tu te saisis délicatement de ton écharpe la passant le long de ta blessure en guise de bandage à défaut de pouvoir abuser de par ta fatigue d'une anodine magie qui aurait pu largement suffire à guérir ce désagrément bénin. Tu étais là silencieux attendant bien trop sagement ses réponses, la tête haute et toujours aussi fière comme tu l'avais toujours été et excessivement curieux quand à la jeune demoiselle. Tu espérais au fond que la gardienne d'Etro en face de toi soit aussi séduisante malgré sa neutralité non dissimulée que plaisante à connaître. Après tout sans doute ne voulais tu pas être en mauvaise compagnie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Warrior goddess

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 100
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 24
Localisation : Valhalla


My stuff
Double Compte: Snow Villiers
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: A meeting predestined ? ▬ PV Lightning   Sam 18 Oct - 20:53
















 ❝ A meeting predestined ❞

Feat Aäron Auredhir


Lightning avait vu juste, l'homme face à elle était réellement à gardien et un sourire en coin vint se peindre sur son visage de porcelaine lorsque ce dernier confirma son hypothèse. Depuis sa descente à Valhalla et sa prise de position en tant que servante d'Etro et digne remplaçante de celle-ci sur Terre et dans les cieux, la belle n'avait que très peu côtoyé ses pairs or il semblerait que l'un deux soit entrain de forcer le destin. Tandis qu'il congédiait son partenaire comme elle l'avait fait avant de pénétrer l'enceinte sacrée, la jeune femme observait son interlocuteur avec indiférence quand bien même il avait attisé sa curiosité. La solitude étant sa plus grande force mais aussi son amie de toujours, Lightning ne supportait pas que l'on vienne troubler cette dernière à force de paroles et de futilités, et c'était exactement ce qu'était entrain de faire l'importun blessé. Car oui, l'ancienne L'Cie avait sans peine dénoté sa condition actuelle mais aider les autres n'étant pas sa préoccupation première, il ne lui revenait pas de le soigner ... du moins pas pour l'heure. Si sa bienveillance elle devait lui offrir, la guerrière voulait avant tout en apprendre plus sur ce nouvel arrivant qu'elle n'avait jamais rencontré en plusieurs années de règne fictif.

"Peu de temps à vrai dire mais il semblerait que le hasard en est arrivé à m'accorder une nouvelle connaissance avec qui rester comme tu me le suggères non ?'' Répondit-il sur un air taquin qui termina de l’assommer. De son air désinvolte Lightning soupira plus que de raison et décroisa ses bras pour arpenter avec grâce la salle du trône plongée dans un silence solennel. Ses semelles heurtaient le sol autrefois lustré tandis que son regard glacial dardait des éclairs à son interlocuteur bien trop fougueux à son goût. Ce genre de personne avait un don inné pour lui rendre sa mauvaise humeur légendaire et à l'instar de Snow, le gardien ici présent l'indisposait au possible. Cependant la belle se garda de laisser ses mots passer le seuil de ses lèvres sans en avoir au préalable étudié la portée et laissa un long silence planer entre eux. "Le hasard n'a rien à voir la dedans, si tu es encore vivant après une bataille c'est uniquement grâce à tes compétences et à celles de ton compagnon." Répondit-elle en marquant en arrêt, ses doigts effleurant la naissance du trône gelé. "Je ne suis pas ici pour t'entraîner ni même te baby-sitter, je n'ai pas le temps pour ce type de stupidités alors si tu dois survivre un jour de plus à Valhalla, ce sera sans moi. J'ai de plus grands desseins qui m'attendent et je ne compte pas rester ici longtemps." Reprit la demi-déesse dont les pensées étaient pour l'heure dédiées à sa souveraine disparue. Etro l'avait délivrée du courroux de Buhnivelze et même si elle la respectait, sa haine pour les forces suprême n'en restait pas moins présente. De toute évidence elle se méfiait d'eux et la réciproque devait elle aussi se vérifier car dans un cas comme dans l'autre, le premier qui se rebellerait mourrait.

Sur ses dires aussi bien audibles qu'intérieurs, la jeune femme se retourna et n'accorda aucune expression bienveillante à son semblable qui comprendrait bien assez vite que son impétuosité ne lui apporterait que haine de sa part. "Ce joli visage comme tu dis risquerait d'être la dernière chose qu'Etro te permettra de voir si tu continues ainsi ...'' cracha-t-elle avec mépris en fronçant les sourcils. "Tu n'as pas besoin de connaître mon nom puisque que nous ne nous reverrons jamais. Sache juste que je ne suis certainement pas ton amie et encore moins ton alliée." Termina-t-elle en relevant les yeux vers le large balcon donnant sur le champ de bataille. De là, Lightning n'aurait aucun mal à invoquer Odin et regagner le monde réel, mais en avait-elle seulement envie? La Terre entière se gonflait d'espoir à la simple mention de son nom, la Libératrice sentait le sort de tous peser sur ses épaules ... mais qui pensait à ses désirs à elle? Personne. Fang, Vanille, Snow, Hope ... tous attendaient d'elle qu'elle leur offre un futur radieux et défait du moindre danger or les âmes que la belle réussissait à sauver étaient encore trop peu et tant que Serah ne lui serait pas rendue il lui serait impossible de se focaliser sur la tache donnée par les Dieux. Alors qu'elle s’apprêtait à rétorquer une énième réplique cinglante, l'homme devenu sbire d'Etro se laissa glisser avec fatigue contre la paroi froide de la salle où tous deux se trouvaient. La douleur semblait le ronger au plus profond de sa chaire et bien qu'elle ne souhaitait pas intervenir dans son destin déjà tout tracé, quelque chose se produisit ... quelque chose qui ne lui était plus arrivé depuis bien des années.

"Tu ne peux pas le laisser mourir." Lança une voix fluette qui se répercuta sur les ruines l'entourant. Sous son regard qui ne laissait paraître aucune émotion le monde se figea. Le blessé demeurait dans une position normalement insoutenable et petit à petit une fumée grise glissa sur le sol pour prendre forme devant elle. Des bras se dégagèrent de cette masse vaporeuse, une silhouette gracile et juvénile, un visage ... un sourire. "Serah ..." souffla la gardienne pour qui la joie refusait de s'installer dans son coeur. Ses émotions lui manquaient depuis le décès de sa cadette, elle n'était plus qu'une coquille vide et pourtant elle savait au fond d'elle que sauver l'âme de sa soeur était sa quête principale. "Ne deviens pas comme ça." Reprit la jeune Faron en souriant, son regard azur au bord des larmes. "Si tu veux me sauver ... sauve le d'abord." L'implora l'adolescente, et avant même que son aînée ne puisse lui répondre, Serah disparu, la laissant seule et perplexe. Pour sa soeur Lightning était prête à tout et s'il lui fallait finalement soigner le gardien alors soit. Elle le ferait. Malgré tous les tours que lui avaient joués les Dieux la jeune femme souhaitait croire à ce qu'elle voyait, elle voulait croire que sa cadette était toujours là, près d'elle et qu'elle illuminait son chemin d'une certaine façon.  

Non sans avoir une nouvelle fois cherché du regard la chaire de sa chaire en vain, Lightning quitta son état de paralysie pour rejoindre le chevet du souffrant qui avait repris le pansement de sa blessure sans même avoir conscience du temps qui s'était arrêté. Seule elle avait été impacté par ce paradoxe provoqué par l'ancienne prophétesse maintenant disparue et sans cela, sans doutes son compagnon d'arme aurait-il était laissé pour mort. Mais Serah lui avait parlé, elle l'avait imploré de sauver sa vie et la bonté de la guerrière à la chevelure froide refit surface sans qu'elle ne puisse la réprimer. Ainsi Lightning s'avança vers lui, ses iris plongées dans celles souffrantes du maître d'Odin et sans dire un mot, s'accroupit à son chevet. "Ne bouge pas." lui ordonna-t-elle en posant la paume de sa main à quelques centimètres seulement du pansement sommaire pour laisser son pouvoir envahir son être. Une douce lueur émana de ses doigts et en quelques secondes les tissus et les chaires du blessé se reformèrent pour ne laisser rien d'autre que le mauvais souvenir d'une bataille durement gagnée. La belle avait suivie la demande sa cadette, l'homme était maintenant hors de danger et tandis qu'elle se relevait sans dire un mot, la demoiselle laissa pour une fois les mots dépasser sa pensées et demanda sans grande conviction "Tu comptes rester assis là longtemps? Et juste pour que tu le saches, je m'appelle Lightning.".

© Code de Phoenix O'Connell pour Never Utopia


One day, the light touched me. I knew what it was. It was God himself, speaking to me. He told me what I had to do. I was chosen, to rescue lost souls and guide them pass the end of this world and into the next. I became the Savior.  I'm more powerful than I ever was, but it came with a price. I'm not even sure if I'm human anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nouvelle Recrue

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 9
Date d'inscription : 20/09/2014
Age : 22


MessageSujet: Re: A meeting predestined ? ▬ PV Lightning   Ven 31 Oct - 5:06

Odin, guide him

Un simple silence se permettant de s'instiguer entre vos personnes suite à tes précédentes palabres. Tu te demandais au fond à quel genre de femme tu allais devoir faire face même si tu te trouvais face à une semblable en quelque sorte, tu savais qu'elle pouvait être d'un rare individualisme tout comme des plus altruistes mais quelque chose te disait qu'au fond tu n'allais tardé à avoir ta réponse aussi amer soit elle là où naturellement tu aurais sûrement préféré quelque chose de bien plus douceâtre.  Tu l'observais se mouvoir en cette salle, chacun de ces pas, chaque écho se voyant couronné de diverses paroles de sa part vis à vis de ta survie, de votre présence en ce lieu. Pragmatique ? C'était sans doute le terme qui convenait le plus à ce qu'elle énonçait là où elle tu avais la désagréable impression d'avoir éveillé une certaine mauvaise humeur en son être même si ceci n'avait jamais réellement été ton but, tu savais d'ores et déjà à quoi t'attendre avec elle. Tu savais que tu allais devoir mesurer chacun de tes paroles en sa présence à défaut  de ne devoir t'habituer à recevoir des piques de la belle. Pour l'instant tu ne pouvais qu'ouïr chacune de ces paroles en restant ainsi, silencieux, tes lèvres se complaisant l'une auprès de l'autre.  

Il fallait dire qu'au moins la jeune demoiselle avait eu le mérite d'être claire tandis que tu pouvais déjà en ton esprit la relayer au rang de simple rencontre, souvenir qui allait se perdre au gré du temps. Tu en avais presque oublié ton état actuel sans doute bien trop préoccupé au fond par cette situation qui s'était rapidement envenimée que par ta blessure qui ne cessait malgré tout d'un tant soit peu s'aggraver. Les traits harmonieux de ton visage ne laissant cependant rien transparaître de ton état, ton derme bien plus livide qu'à l'accoutumé finissait quand à lui de retranscrire la vérité sur ton être, ton état actuel. Pittoresque ? Tu l'étais sûrement de par ta stature mais au fond tu savais que ton calvaire allait encore durer de longs instants à défaut de recevoir un quelconque traitement. C'est ainsi que tu la vis doucement se diriger vers toi contrairement à ce que chacune de ces précédentes palabres t'avait fait savoir, tu te demandais au fond ce qu'elle désirait même si ceci était évident à savoir en réalité. Après tout rien n'aurait pu laissé présager ce qui allait tout simplement se passer tandis que la belle t'avait clairement fait savoir qu'il lui importait peu de voir vivre ou mourir un autre gardien, elle n'avait pas totalement tord au fond pour toi, un jour où l'autre nous devions tous mourir et toi tu aurais dû trépasser depuis longtemps... Très longtemps pour l'homme que tu avais été.

Ton visage ne laissait quand à lui transparaître la moindre émotion hormis une macabre neutralité alors que tu te contentais de docilement acquiescer à ses ordres, les secondes s'écoulant tandis que tes pupilles se perdaient tantôt auprès de cette volatile lumière qui émanait dès lors de la tact de la jeune femme. Tu ne pus t’empêche de doucement soupirer d'aise face à la sensation de la chair renaissante, du sang qui pouvait de nouveau gorger ton enveloppe charnelle sans le risque de nimber celle-ci de sa teinte pourpre. Sensation toujours plaisante, grisante malgré tout il n'en est pas moins que tu ne savais justifier l'acte de la belle là où elle avait semblé être au par avant bien décidée à te laisser ainsi à ton  pitoyable sort. Tu te demandais bien où était passée la jeune femme autrefois si distante, si blessante et froide même si ceci ne t'avait réellement dérangé là où tu avais autrefois été pire qu'elle en ces précédents moments. Tu arquas un sourcil à sa dernière question alors qu'elle venait malgré tout de t'offrir son nom contrairement à ce qu'elle t'avait fait savoir au par avant. Au fond ceci n'avait fait qu'un peu plus attiser ta curiosité difficilement satisfaite. Si tu aurais dû poser un mot sur tout ceci, le terme d'étrange aurait parfaitement convenu.

Tes lèvres avaient fini par doucement se révoquer alors que peut être t'apprêtais tu à lui répondre mais au fond aucun son ne voulait s'extirper d'entre celles-ci. Tu ne savais quoi répondre face à cette situation quelque peu étrange à tes yeux, face à un changement d'humeur des plus improbables. Après tout l'Homme aura sûrement à jamais le don d'étonner son prochain... Ainsi tu finis malgré tout par simplement lui offrir cet unique mot en guise de toute première réponse, tes iris trouvant refuge auprès des siennes.

« - Merci. »

Un mot, une bien maigre réponse de ta part, ta personne ne cessait au fond de réclamer une quelconque justification à la jeune demoiselle là où toi même tu n'arrivais à la comprendre tu savais que cependant tu allais devoir te contenté du néant pour réponse face à ce questionnement car tu ne voulais pas rendre bien plus précaire qu'elle était votre rencontre à la tournure étrange mais non pas forcement déplaisante. Tu te redressas donc suite à ces dernières palabres n'ayant plus de grande raison de rester ainsi alors que tu défaisais d'une main distraite le bout de tissu autrefois noué autour de ta plaie. Tu rajoutas ces palabres sur un ton des plus amicales sans la moindre animosité là où tu aurais pu avoir l'envie de témoigner d'une certaine rancune de par ces paroles d'au par avant même si tu avais décidé de prendre sur toi l'amertume de ces dires.

« - Et non pas spécialement... Je suppose que j'ai comme une certaine dette envers toi maintenant non ? »

Qu'importe sa réponse après tout en ton cas tu considérerais à jamais que tu devais envers sa personne un certain due même si s'occuper de son prochain était une chose des plus humaines non ?

« - D'ailleurs je me demandais cela fait longtemps que tu es gardienne ? Tu me sembles bien familière avec ce lieu et ce trône, est-ce que je me trompe ? J'ai l'impression que tu en as déjà beaucoup vue en quelque sorte après libre à toi de donner suite à ma curiosité. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Remember my name
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: A meeting predestined ? ▬ PV Lightning   

Revenir en haut Aller en bas
 

A meeting predestined ? ▬ PV Lightning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: valhalla :: Chateau des Dieux-