AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Suivis de l'aventure d'Altaïr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nouvelle Recrue

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 9
Date d'inscription : 22/12/2014


MessageSujet: Suivis de l'aventure d'Altaïr   Ven 16 Jan - 11:37





— Ibn-La'ahad
— Altaïr
— 26 ans
— lieu de naissance inconnu en 1165
— Aigle
— Gardien
— Couteaux et lames de poignet
— Célibataire

« un caractère qui définit une personne »
Altaïr est un homme difficile à décrire pour ceux qui le connaissent autant sur le plan physique que moral. Toute personne ayant un jour entendu le nom d'Altaïr pourra vous faire une description de cette homme sans pour autant pouvoir entrer dans les détails. Un fantôme, un ange, une ombre, les qualificatifs sont multiples et chacun d'eux se rapprochent plus ou moins de la réalité. Pourquoi utiliser ces mots pour décrire une personne ? Certainement pas parce qu'elle est décédée, encore moins parce qu'elle a le don d'invisibilité. Cet homme se cache et protège les personnes dans l'ombre, son visage est inconnu de tous. Voilà pourquoi c'est un fantôme, sa réputation le précède toujours et certains croient même à une légende, un mythe créé de toute pièce pour enrayer la menace. Ce nom inspire donc à la fois crainte et moquerie.

Mais entre raillerie et peur, des hommes et des femmes ont réellement croisé la route d'Altaïr. Tous s'accordent pour donner la même description, un homme dont la haine lui donnerait des ailes. Cela n'est bien sûr qu'au plan métaphorique mais il reste comparé à un aigle. Pourquoi cela ? Car à chaque fois que les temps l'exigent, il arrive alors que retentit dans les airs un cri de rapace. Là apparaît alors un homme physiquement identique aux autres, aucune aile, pas de pouvoir surnaturels, juste un homme. La seule chose impossible à déterminer reste son visage qui est dissimulé par sa capuche.

Altaïr, énormément de personnes le décrivent comme étant sanguinaire, sans pitié, malsain et maléfique. Tout ceci n'était pas loin de la vérité jusqu'à aujourd'hui. Même si quand il fait quelque chose il le fait souvent d'une manière brutale, cet homme a changé. Il ne tuera plus sans aucune raison et surtout, ce n'est plus un homme mauvais depuis qu'une personne lui a ouvert les yeux. Depuis, les actes de sa vie n'ont qu'un seul but, sa rédemption. Malgré le fait qu'il soit devenu bon, il reste très arrogant, trop sûr de lui voire même insolent. S'il ne discute pas les ordres, pour les mener à bien, il n'en fera qu'à sa tête même si son image doit pour ça demeurer salie. Ce n'est toujours pas un acquis mais la compassion et des sentiments nouveaux comme la fraternité, l'amitié et peut-être même l'amour naissent dans son cœur.


« une histoire qui forge »
Altaïr Ibn La-Ahad est né le 11 janvier 1165, vivant à Masyaf pendant l'année 1191, lors de la troisième croisade. « Al-taïr » en arabe signifie « L'oiseau » et « Ibn La-Ahad » signifie « le fils de personne ». Il est issu d'un père musulman et d'une mère chrétienne, et bien qu'il appartienne à une secte ismaélienne en tant qu'Assassin, il semble qu'il n'ait lui-même pas de véritables croyances religieuses; de sorte qu'on peut supposer qu'il est devenu un athée convaincu à la fin de sa vie, à la lumière des enseignements de la pomme d'Eden. Il est comme son père un assassin, faisant partie de la secte des Assassins. Son père fut tué par la faute du père d'Abbas tout comme sa mère, qui livrera son nom à Saladin après avoir été torturé et qui se suicidera plus tard, rongé de remords. Jeune, il est très sûr de lui, arrogant et adapte à sa façon les lois des Assassins. Le début du premier jeu le voit confronté à une mission qu'il gère mal, et ce faisant, se retrouve déchu de son rang de « maître Assassin ». Son mentor voyant cependant en lui un bon élément, et ayant surtout besoin de ses exceptionnelles facultés, décide néanmoins de lui accorder une seconde chance en lui soumettant une liste de neuf cibles à éliminer. Après quoi, il retrouvera son honneur et son rang. Au fil du temps et des exécutions, le jeune homme apprend ou réapprend certaines valeurs telles que l'humilité, l'obéissance, mais aussi l'amitié et la pitié. Il prend également conscience de certaines notions à la limite de la philosophie telles que le bien et le mal, la justice et la discrétion.

Après avoir découvert la trahison de son maître et l'avoir vaincu, il découvre les secrets de la Pomme d'Eden, qu'il préfère cacher. Il prend ensuite la tête des Assassins et choisit de renoncer à certaines règles pour faire évoluer la secte : il privilégie la connaissance et s'intéresse aux poisons. Il tombe amoureux d'une jeune femme, Adha, qui est tuée par les Templiers. Il se lance alors dans une quête de vengeance, avant de se fermer au monde. Il continue les assassinats en masse dans la région certain que la paix pourras revenir à nouveau mais Altaïr n’est pas éternel … La fin du monde arriva bien plus tôt que prévue … L’assassin était prêt à tout sauf à ça. Ce fut la fin de toute chose et la dernière image qui vit fut celle de l’ordre des assassins, réduits en cendre par les flammes de l’enfer … Les dieux doivent néanmoins accomplir leur devoir, si la terre est détruite il faut tout recommencer à zéro, combien de population a-t-il put y avoir avant ? Personne ne le sait et sans doute personne n’arrivera un jour à percer ce secret …

La terre fut à nouveau construite, les anciens habitants purent trouver une place dans ce nouveau monde où tout le monde pouvait trouver sa place. Toutes époques confondus et tous citoyens ensemble, unis ils reconstruisent ce nouveau monde. Mais il semblerait que les divinités ne s’arrêtent pas là … Des gardiens ont été choisis ou ont décidé de se joindre à la cause. Pour Altaïr il ne l’a pas vraiment voulu la seule chose qu’il sait c’est qu’il doit protéger la pierre sacré … Comment faire lorsque la seule chose qu’on veut c’est la paix ? Etant athée il n’a aucune croyance en quoi que ce soit. En revenant sur cette terre il s’est façonner un nouveau but. Il n’a pas changé depuis la dernière fois qu’il a vu l’ordre et compte bien le reconstruire petit à petit. Les assassins n’ont pas finis de faire parler d’eux et Altaïr en sera le meneur. Tant qu’il y aura des gens pour mettre en péril des vies humaines innocente et que la paix autant entre les hommes qu’avec les divinité Altaïr continuera de tuer par contrat d’assassinat car comme il le dis si bien : rien n’est vrai, tout est permis …


« des ambitions à perte de vue »
Une seule ambition, un seul but, crée à nouveau la secte des assassins. Assurer la sureté de tous les civils contre leurs ennemis les templiers. Encore présent selon Altaïr qui continue de lutté contre les croisés.
eden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Suivis de l'aventure d'Altaïr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Carnet de voyage :: L'histoire d'une aventure-