AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Leader d'Avalanche

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 73
Date d'inscription : 17/06/2014
Localisation : 7ème Ciel


My stuff
Double Compte: Yuna Braska
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Sam 21 Juin - 17:04



J'étais seule au bar ce soir là, du moins aussi seule qu'une barmaid puisse l'être. Quelques clients sirotaient leurs verres mais ce n'était certainement pas aujourd'hui que mon chiffre d'affaire risquait d'augmenter: tant pis. Plongée dans mes pensées (peu joyeuses il faut bien se l'avouer) j'astiquais mes pintes déjà pourtant bien propres histoire de ne pas rester les bras ballants comme une idiote. De temps à autre je me laissais aller à écouter les discussions de nos quelques habitués mais il n'y avait rien de très intéressant: la crise, les dérapages de la Shinra et bla bla bla. Bref, c'était loin d'être une folle soirée. Dans un élan d'espoir j'ai laissé mon regard glisser jusqu'à l'horloge derrière moi et là, horreur, il me restait encore trois heures avant de fermer. Trois longues heures à nettoyer mon comptoir, mes verres et à compter mes bouteilles.

- Bah alors Tifa, il est passé où ton sourire? Lança soudainement Steeven, le pilier du 7ème Ciel. Vêtu d'un costume noir, Steev' (pour les intimes) approchait la quarantaine et passait le plus clair de son temps à boire comme un trou tout en me faisant la conversation. En temps normal j'appréciais sa compagnie mais là je m'en serais bien passé. Encore entrain de te tracasser pour Cloud j'imagine? T'sais, c'est un bon gars il fera rien de stupide.

- Tu dis ça parce que tu ne le connais pas. Soupirais-je en posant un bol parfaitement lustré devant moi. Cependant il fallait admettre que mon vieil ami était perspicace car je m'inquiétais bel et bien pour Cloud. Depuis plusieurs jours il était distant, froid même et je savais qu'au fond quelque chose le tourmentait ... quelque chose qui doucement mais sûrement le rongeait de l'intérieur sans que je ne puisse faire quoi que ce soit. Depuis notre combat contre Sephiroth il est devenu plus fermé qu'une huître.

J'ignorais pourquoi je racontais toutes ces choses mais j'avais visiblement besoin de me défaire de ce lourd fardeau. Barret était parti avec Marlène en vacances, les membres d'Avalanche profitaient de cette paix bien méritée pour mener une vie normale et pour dire vrai je m'ennuyais ferme. Tenir mon bar me plaisait, j'adorais mon job mais je voulais voir autre chose, vivre une existence loin de mon train train quotidien et la solitude commençait sérieusement à me peser. Steeven m'adressa un sourire qui se voulait réconfortant (à noter qu'il lui manquait des dents ... beaucoup de dents même) tandis que je lui servais un mojito bien serré. Tout à coup le téléphone sonna et c'est non sans rouler des yeux que je quittai mon poste pour décrocher. Le fixe se trouvait dans l'arrière salle alors autant dire que j'ai due slalomer entre les cartons pour atteindre mon saint Graal personnel.

- 7ème Ciel, Tifa Lockhart à l'appareil j'écoute. Dis-je avec automatisme sans mettre l'enthousiasme requis. Hum hum, très bien, demain matin ça vous irait? Très bien alors mardi neuf heures. Pas de soucis, à demain alors! Terminais-je avant de raccrocher.

Notre fournisseur se trouvant à Luxerion j'étais plus que ravie qu'il daigne bien passer aussi rapidement et Dieu le bénisse, je n'allais pas être forcée de fermer une journée entière. Certes je n'aurais pas craché sur un peu de repos mais l'argent ne poussait pas sur les arbres et j'avais des factures à payer. Mon sourire vissé aux lèvres, je suis retournée dans la salle principale où rien n'avait changé. Steeven était parti entamer une partie de cartes avec Nicolas et Pimprenelle (un couple étrange qui venait un jour sur deux, et je vous jure qu'ils ressemblent vraiment à Nicolas et Pimprenelle, d'où le surnom) et c'était donc seule que je faisais un inventaire mental de ce qui me maquait au niveau des boissons.

- Coca, Bière, Liqueur ... Chuchotais-je en examinant mes restes de bouteilles avant que la porte d'entrée ne claque. Immédiatement je me suis retournée dans l'espoir stupide de voir apparaître mon héros blond au regard torturé mais au lieu de cela c'était une femme aussi aimable qu'une porte de prison qui fit son entrée. Décidément ce n'était pas ce soir que j'aurais des nouvelles de Cloud et cela me désolait terriblement. Etait-ce la mort d'Aerith qui lui faisait cet effet? Mystère. Bienvenue au 7ème Ciel! Me suis-je exclamée en vissant un sourire absolument commercial sur mes lèvres. Je vous sers quelque chose?


IT'S OKAY TO DIE IF IT MEANS YOU CAN LIVE
Stop running! I know... Even if you find the kids, you might not be able to help them. Maybe something could happen that can never unhappen. That scares you, doesn't it? But you need to think about now. Really take it in! Look at you: you think you've got it so damn hard. Well, you hate being alone, so let people in! Sure, you may not answer the phone, but I don't see you throwing it away, either!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Warrior goddess

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 100
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 24
Localisation : Valhalla


My stuff
Double Compte: Snow Villiers
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Dim 22 Juin - 20:44
















   ❝ Une soirée placée sous le signe de la Shinra ❞
 

Feat Tifa Lockhart & Cloud Strife

 

Midgar … une ville aussi triste que dangereuse que Lightning n'aurait jamais pensé revoir un jour. Vêtue de son ancienne tenue de Soldat plus ou moins modifiée afin de lui donner un air plus féminin, la jeune femme se fondait parfaitement dans le décor quand bien même elle ne faisait plus partie des membres de la SHINRA. Par le passé la belle leur avait voué allégeance et pourtant ces parias n'avaient pas hésité une seule seconde à la duper afin de la modeler cérébralement. Serah avait faillie mourir de ses propres mains et c'est grâce à Snow, à ce crétin qu'elle appréciait malgré tout ce qu'elle disait, que Lightning comprit la vraie valeur des choses. Sans une once de remords, la jeune femme avait tourné le dos à la compagnie, endossé le rôle de L'Cie et sauvé le monde ''sauvé Serah'' pensa-t-elle en avançant dans les rues sombres de la basse ville. Ses bottes faisaient virevolter la poussière déposée au fil des années et c'est le visage impassible que la guerrière tant redoutée de certains continuait son chemin, ses iris bleutées posées sur un bâtiment dont elle avait eu vent. Le 7ème Ciel était réputé pour être le repaire d'un groupe d'activistes et c'était pile ce que Lightning recherchait. En effet elle s'était donnée pour but de se venger de la firme et alors que Rufus la pensait morte, la belle s'apprêtait à faire un retour détonnant qui ne manquerait pas de rester dans les esprits : il était temps de rendre à la SHINRA la monnaie de sa pièce.

Avec plus que violence que nécessaire, l'aînée Farron ouvrit la porte du bar dont la poignée vint claquer contre l'une des nombreuses tables de l'établissement. L'endroit était moins pimpant qu'à Yusnaan, c'était certain, et pourtant il était moins miteux que ce à quoi elle s'était attendue. Peu intéressée par les activités dudit bar, Lightning ne prêta guère attention à ce qui se passait autour d'elle et se contenta de marcher doucement mais sûrement jusqu'au comptoir où se trouvait une jeune femme. ''Bienvenue au 7ème Ciel!'' lança-t-elle alors que la nouvelle venue ne se donnait aucunement la peine de lui rendre une quelconque politesse. Froide et impassible, l'ancienne Soldate la fixa un long moment, ses doigts effleurant son arme nichée dans son fourreau derrière elle. ''Je vous sers quelque chose?'' Cette fois-ci Lightning esquissa un rictus amusé face à l'innocence de cette pauvre âme à mille lieux de la réalité. Avec toute la dangerosité d'un félin, la belle s'accouda au comptoir et répondit sans laisser transparaître la moindre sensation dans sa voix : ''Puisque tu travailles ici, j'aimerais en effet que tu me serves quelque chose …'' commença-t-elle avant de reprendre, faisant disparaître la distance les séparant comme si la confidence était de mise ''Je veux des informations sur Avalanche et sur la SHINRA.''

La belle ne faisait jamais dans la demie mesure et tourner autour de pot ne lui ressemblant pas, il était tout à fait normal qu'elle lâche ainsi de but en blanc le pourquoi de son arrivée ici. Cependant à en juger par la réaction de son interlocutrice, le sujet était sensible et glaner des informations risquait d'être plus compliqué que prévu. Qu'à cela ne tienne, Lightning n'était pas le genre de personne à abandonner si facilement et s'il fallait y passer la nuit alors soit. Elle y passerait la nuit. Pénétrer le siège de la SHINRA n'aurait certainement pas été chose complexe la concernant étant donné qu'elle y venait régulièrement faire ses rapports concernant Bodhum, mais elle avait ouïe dire qu'Avalanche se plaisait à faire tourner en bourrique la compagnie et leur aide pourrait bien lui être précieuse. "Je ne partirai pas d'ici tant que je n'aurais pas entendu ce que je veux entendre et j'ai la vague impression que ce sera pour le moins ... long." Prête à user de sa force s'il le fallait, Lightning se retourna et fit mine de s'éloigner avant de marquer un arrêt pour finalement inspecter la pièce dans laquelle elle se trouvait. Tous les regards étaient braqués sur sa personne et un malaise s'installa au fil des secondes. Visiblement elle était devenue la personne à abattre, et c'était tant mieux.
© Code de Phoenix O'Connell pour Never Utopia
 


One day, the light touched me. I knew what it was. It was God himself, speaking to me. He told me what I had to do. I was chosen, to rescue lost souls and guide them pass the end of this world and into the next. I became the Savior.  I'm more powerful than I ever was, but it came with a price. I'm not even sure if I'm human anymore.


Dernière édition par Lightning Farron le Lun 23 Juin - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chocobo King

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 75
Date d'inscription : 22/06/2014


My stuff
Double Compte: Squall Leonhart
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Lun 23 Juin - 19:58





















 ❝ Une soirée placée sous le signe de la Shinra ❞

FEAT. Tifa Lockhart & Lightning Farron.




Perché sur la colline qui surplombait Midgar, Cloud releva la tête ; Peut-être n'était-ce pas le bon moment, mais sa décision était prise. Après des mois d'attente, et même si une partie de son être n'arrivait pas à l'accepter, Cloud avait repris le contrôle de ses sentiments qu'il voyait comme un fléau, ou, du moins, c'était ce qu'il pensait. Et qui sait ? Il pouvait faire tous les efforts du monde, sa culpabilité ne disparaitrait surement jamais. Il fixait l'Épée Broyeuse, plantée dans le sol aride et crevassé de la butte, où, l'année dernière, il avait vu mourir Zack. Cette endroit était, comme la Vieille église, un endroit qui représentait beaucoup pour le jeune homme blond, à tel point que parfois, il se surprenait à parler à l'arme, qui avait appartenu à son défunt ami, comme si il s'agissait de lui.
Alors non, sa culpabilité ne s'était pas tout à fait évaporée, mais ainsi allait la vie. Sa vie. Il détacha son regard pour se concentrer sur Midgar. Il avait des excuses à présenter, à une personne en particulier. Tifa Lockhart, car il avait fuit, c'était le mot, la laissant seule pour gérer le bar dans lequel elle travaillait, surtout que Barret l'avait averti via son téléphone qu'il partait pour de longues vacances avec Marlène, et que, compte tenu de cela, il comptait sur lui pour rendre visite à la jeune Lockhart, car il refusait de la laisser seule. Mais Cloud n'avait rien fait, et cela faisait presque trois mois, que Barret était parti. Trois mois que Tifa vivait avec une des sœurs de Cloud, la solitude. Il rouvrit ses yeux, imprégnés de Mako, s'empara de l'épée, puis endossa Fenrir, ce véhicule dont le style correspondait à merveille au sien, puis engagea son trajet jusqu'à la capitale.


Le ciel s'assombrissait quand Cloud arrêta Fenrir, au détour d'une ruelle adjacente à l'emplacement du bar. Et pourtant, parmi les gens qui marchaient paisiblement, quelques-uns se mirent à courir, après avoir poussé un cri d'horreur, d'autres lançaient des regards noirs, avant de s'évaporer dans la nuit, et d'autres firent de même quand ils aperçurent le nouveau venu, sapé en tenue du Soldat de première classe. Un pseudo sourire s'esquissa sur les lèvres de Cloud : au moins ici, rien n'avait changé, les gens avaient toujours peur de la Shinra et la détestaient tout autant. L'ancien Soldat marcha un petit bout avant d’apercevoir, au loin, l'enseigne du Septième Ciel, le bâtiment en lui même était peu accueillant, mais une fois l'intérieur, et Cloud le savait, c'était presque dur d'en sortir, tellement l'ambiance et ce qui y était servit – et surtout ce qui y était servit - était d’excellente qualité. D'après les dires des alcooliques, bien sûr. Quand il arriva au seuil de la porte, Cloud dût prendre une grande inspiration pour se mettre en confiance. Après tout, il la connaissait, et était bien placé pour savoir que Tifa était imprévisible : comment réagirait-elle en le voyant ? Il en avait aucune idée. Malgré ses inquiétudes, l'ancien Soldat poussa la porte, qui s'ouvrit non sans un petit grincement, bien familier.

La première personne qu'il vit ne lui était, contrairement au grincement, pas familière. C'était une jeune femme, habillée, comme lui, en membre du Soldat. Elle avait des iris bleus, un visage fin sur lequel était figée une expression plus que négative, et avait une chevelure rose, dont certaines mèches rebelles tombaient sur son épaule gauche. D'ailleurs, les yeux qui étaient jusqu'à là posés sur elle rejetèrent leur attention sur Cloud, qui, pour la plupart des personnes présentes, n'était pas méconnu.
Se méfiant des engagés de la Shinra, la question se posa d'elle même, sans qu'il y ait réfléchit : « Qui es-tu, et que viens-tu faire ici ? » sur un air aussi agressif que méfiant. La jeune femme le fixa, d'un regard dont il ne comprit pas la signification. Elle le toisa, mais ne prononça pas un mot. Cloud entrevit Tifa derrière son habituel comptoir, elle aussi, attendait la réponse de la mystérieuse Soldate aux cheveux roses.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leader d'Avalanche

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 73
Date d'inscription : 17/06/2014
Localisation : 7ème Ciel


My stuff
Double Compte: Yuna Braska
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Lun 23 Juin - 21:34



Le moins que l'on puisse dire c'était que la nouvelle venue ne manquait pas de toupet. Les poings serrés, je prenais sur moi pour ne pas prononcer une parole déplacée et attendais que cette étrange personne réponde à ma question. L'atmosphère était pesante, lourde même et les quelques rires joyeux de mes clients se muèrent rapidement en chuchotements craintifs. Évidemment je n'avais pas besoin que l'on vienne me secourir, j'étais suffisamment grande et forte pour faire déguerpir ma potentielle cliente en cas de besoin, mais je ne pouvais m'empêcher de redouter le pire … et le pire était bel et bien à venir. Alors que je sondais ses prunelles profondes, mon regard se posa sur son insigne gravée sur la cuirasse de son épaule et immédiatement mon sang sembla se geler dans mes veines. La Shinra. Malgré mes doutes (et j'avais toutes les raisons du monde de me méfier de la Compagnie), je tentais cependant de conserver un semblant de calme et gardais mon sourire commercial vissé sur mes lèvres crispées.

- Puisque tu travailles ici, j'aimerais en effet que tu me serves quelque chose … Dit-elle d'une voix glaciale sans plus de considération pour ma personne. Ses lourdes chaussures martelèrent le parquet du bar tandis que l'inconnue s'avançait dans ma direction. Immédiatement mon masque jusque là accueillant sembla s'écrouler et c'est une femme tout aussi redoutable qu'elle qui lui faisait désormais face. Je veux des informations sur Avalanche et sur la SHINRA.

Et bien, elle n'y allait pas par quatre chemin celle-là ! Sous l'effet de la surprise mes sourcils se froncèrent mais je restais aussi droite et fière que possible pour prouver qu'elle n'obtiendrait aucune information de ma part. Avalanche était composé de nombreuses personnes mais toutes étaient de précieux amis et il était hors de question que je les mette en danger uniquement pour satisfaire la curiosité d'une personne incapable de décliner son identité. Au coin de la pièce je vis que Steev' s'était levé, prêt se mettre en danger pour le peu que sa tentative puisse assurer ma sécurité mais mon regard sombre le dissuada de toute stupidité. La nouvelle venue ne me faisait aucunement peur mais il était pourtant clair que sa détermination n'avait d'égal que sa froideur. Je connaissais tout le monde à Midgar or j'étais sûre et certaine de ne jamais avoir aperçu son visage, ce qui ajoutait encore à l'étrangeté de la situation … moi qui craignais de m'ennuyer jusqu'à la fermeture, le programme avait vraisemblablement changé.

- Et tu imagines certainement que je vais tout te divulguer ? Répondis-je en agrippant sans faire de bruit la paire de gants en cuir pendue à ma ceinture. Certains avaient des armes à feu, d'autres des épées mais en ce qui me concerne, mes gants représentaient mon unique avantage. Tandis que la jeune femme à la chevelure singulière me tournait le dos, je fis signe de la tête à mes habitués de passer par la porte arrière histoire de les mettre en sécurité mais bien évidemment personne ne bougea d'un poil, bien trop absorbé par ce qui se déroulait sous leurs yeux : désolant. Je ne sais pas quelles sont tes intentions, mais les agissements d'Avalanche ne concernent que ses membres. Repris-je avec assurance. Et pour ce qui est de la Shinra tu dois en savoir plus que moi étant donné que tu portes leur uniforme. D'ailleurs, j'ignorais qu'ils avaient des Soldats féminins.

J'étais assez fière de ma réponse cela dit en passant, mais évidemment la demoiselle étant persistante, elle ne quitta pas le 7ème Ciel comme je l'aurais pourtant désiré. La monotonie m'exaspérait c'était vrai, mais ce genre de visite était certainement ce qui me tapait le plus sur le système. Certes j'en voyais de toutes les couleurs depuis que j'avais repris l'établissement mais rares étaient les personnes à venir chercher des ennuis. Afin de pouvoir au mieux défendre mon territoire, je jaugeais l'emplacement de son arme et le temps qu'il lui faudrait pour la dégainer avant que je n'assène le premier coup, c'est à cet instant qu'elle se retourna. Son air amusé me mettait les nerfs à vif or j'étais chez moi ici et il était très malvenu de sa part d'ainsi s'approprier les lieux.

- Tu ferais mieux de partir maintenant. Insistais-je en croisant mes bras sur ma poitrine. Tutoyer des inconnus n'était d'ordinaire par le genre de la maison mais elle avait usé de familiarité à mon égard et il était naturel que je lui rende la pareille.

A peine ais-je terminé de prononcer mes paroles que la porte se rouvrit pour laisser entrer une personne que je n'espérais plus revoir. Un sourire niais vint se poser sur mes lèvres et l'espace d'une seconde j'oubliais tout ce qui venait de se produire, mon énervement y compris. Il était revenu. Mon cœur se mit bêtement à battre à tout rompre et sans doutes lui aurais-je sauté au cou si seulement je n'étais pas si rancunière (et si occupée à cet instant précis). Cependant je me pris à chuchoter son prénom malgré moi, comme pour me persuader que je ne rêvais pas, qu'il était bel et bien face à moi. Combien de temps avais-je espéré que ce moment arrive sans réellement y croire ? Lorsque Cloud passa la porte, tous les regards se braquèrent sur lui (dont le mien) et une note de surprise vint teinter le visage de mes clients.

- Qui es-tu, et que viens-tu faire ici ? Demanda le revenant avec une dangerosité que je ne lui connaissais pas. Tiraillée entre le fait d'être vexée de ne pas avoir droit à ses premiers mots ou flattée de le voir ainsi prendre ma défense, je restais un instant derrière mon comptoir avant de le contourner pour le rejoindre. J'avais hâte que cette histoire se termine pour pouvoir discuter avec Cloud et s'il y avait bien une personne qui saurait faire parler la Soldate, c'était lui.

- Elle porte l'insigne de la Shinra … Soufflais-je à mon ami lorsque je fus suffisamment près de lui. Les mains dans le dos, je montrais une nouvelle fois la porte de derrière du doigt aux clients placés derrière moi et c'est avec joie que j'entendis le grincement des pieds de chaise sur le sol usé. Avec Cloud de retour ils n'avaient visiblement plus aucun scrupule à me laisser ''seule'' et c'était une bonne chose les concernant. Je ne voulais pas qu'ils soient blessés par ma faute. Si elle fait partie de la Compagnie, tu devrais normalement la connaître, non ? Repris-je comme si nous ne nous étions jamais quittés, le visage relevé pour détailler celui du nouvel arrivant tant attendu.


IT'S OKAY TO DIE IF IT MEANS YOU CAN LIVE
Stop running! I know... Even if you find the kids, you might not be able to help them. Maybe something could happen that can never unhappen. That scares you, doesn't it? But you need to think about now. Really take it in! Look at you: you think you've got it so damn hard. Well, you hate being alone, so let people in! Sure, you may not answer the phone, but I don't see you throwing it away, either!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Warrior goddess

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 100
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 24
Localisation : Valhalla


My stuff
Double Compte: Snow Villiers
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Mar 24 Juin - 14:12
















   ❝ Une soirée placée sous le signe de la Shinra ❞
 

Feat Tifa Lockhart & Cloud Strife

 

Un sourire en coin se dessina sur les lèvres de Lightning lorsque la barmaid lui répondit. En effet il était rare que des femmes soient engagées dans la SHINRA et pourtant elle avait réussi à gravir petit à petit les échelons avant de finalement ouvrir les yeux sur les réelles intentions de la Société. Sans doutes aurait-elle fait une brillante carrière si seulement Rufus n'avait pas été aussi avide et stupide. Jouer avec les sentiments de la jeune femme était chose dangereuse mais bien trop impliquée dans son travail, Lightning n'avait pas pris le temps de profiter de chaque moment auprès de sa sœur et sa mort ne fit qu’accroitre encore plus son désir de vengeance. Peu loquace et en rien amicale, l'ancienne Soldate n'en était pas moins résolue à mettre fin à la vie insignifiante de cet abruti à la tête de la Compagnie or pour se faire elle avait besoin de se mettre Avalanche dans la poche. La menace marchait généralement très bien la concernant mais cette fois-ci elle était face à une femme toute aussi entêtée qu'elle ne l'était. Au premier coup d'oeil personne ne pouvait se douter qu'elle n'était plus parmi les pions de la SHINRA et c'était volontairement que Lightning avait décidé de se vêtir de façon à semer le doute dans les esprits de ses anciens compagnons d'armes. Infiltrer le siège lui serait plus aisé avec un vêtement tel que le sien et bien qu'elle haïssait cet uniforme il était tout bonnement impossible pour elle d'arborer l'armure qu'elle avait pour l'heure laissé à Valhalla. Ici elle n'était pas la gardienne d'Etro bien que son rôle de protectrice faisait partie intégrante de son retour à Midgar, mais simplement une femme en quête de réponses. "Tu te trompes.'' Dit-elle en se retournant pour faire face à la tenancière du bar. Cette dernière n'avait pas quitté son comptoir mais quelque chose dans son regard avait changé: de la détermination s'y lisait maintenant très clairement. "Je ne fais plus partie de la SHINRA depuis bien des années."

La belle se garda bien de lui confier que la Firme avait quelque chose lui appartenant car pour l'heure le temps était plus au conflit qu'à la discussion. Toutes deux campées sur leur position, ni l'une ni l'autre ne semblait vouloir plier ce qui était relativement rare. D'ordinaire les gens la craignait - surtout après ce qu'elle avait été obligée de faire lorsqu'elle n'était encore qu'une L'Cie - mais son interlocutrice, elle, ne semblait même pas avoir eu vent de qui elle était. Nullement offensée, Lightning restait calme et impassible comme à son habitude et se contenta de hausser les épaules avec désinvolture lorsqu'elle fut priée de quitter les lieux. Alors que tous les regards la détaillait avec insistance la porte s'ouvrit avec un grincement absolument irritable pour laisser entrer un homme qu'elle observa quelques instant, un sourcil haussé pour marquer sa curiosité. Il lui semblait l'avoir déjà vu, son visage ne lui était pas inconnu et tandis qu'elle essayait de se remémorer ce regard azur il s'avança dans sa direction. Lorsqu'il ouvrit la bouche son ton était distant, méfiant tout comme le sien en temps normal. L'aînée Farron avait rencontré très peu de gens comme elle et à en juger par le regard que lui lançait la barmaid, tous deux se connaissaient. "Pourquoi te répondrais-je?" Demanda-t-elle en se tenant droite afin de marquer Ô combien elle n'était pas impressionnée par ce semblant d'autorité que dénotait sa voix. Personne n'était capable de lui faire courber l'échine, pas même le plus redoutable des ennemis alors autant dire que ce n'était un représentant du sexe masculin qui lui ferait prendre ses jambes à son cou. La mort, Lightning ne la connaissait que trop bien aussi ne redoutait-elle pas le coup fatal. De plus la belle avait été privée de la moindre émotion depuis son réveil de cristal et la peur ne faisait désormais plus partie de son être, à supposer qu'elle le fut un jour.

Puis les personne jusque là présentes se défilèrent pour quitter le bâtiment, laissant seuls les trois protagonistes dans une ambiance tendue. "Je te connais." Dit-elle à l'égard de l'homme planté non loin d'elle avant de voir s'approcher doucement mais sûrement la petite brune. Cette dernière chuchota quelque chose à son compagnon sans jamais cesser de la toiser, ce qui n’annonçait visiblement rien d'engageant. "Si elle fait partie de la Compagnie, tu devrais normalement la connaître, non ?" Reprit cette fois-ci à haute voix la barmaid. A cet instant quelque chose détonna dans l'esprit de Lightning et un petit rire moqueur brisa le silence ambiant. "Tu es du genres insistante, n'est-ce pas?" Questionna la Soldate en soupirant, un poing posé sur sa hanche. "Je suis venue pour une chose bien précise, et j'ai besoin de l'aide d'Avalanche. Point à la ligne.'' Puis elle tourna le visage vers le jeune homme sans jamais réussir à mettre un nom sur ce regard quoique différent de ce qu'elle avait réellement en tête. "A quelle classe es-tu affecté?" Demanda la jeune femme avant de poser sa main sur la garde de sa Gunblade afin de s'assurer de pouvoir s'en emparer rapidement. Bien qu'il ne semblait pas non plus la reconnaître, être face à un membre de la compagnie n'était jamais très bon aussi valait-il mieux prévenir que guérir.
© Code de Phoenix O'Connell pour Never Utopia
 


One day, the light touched me. I knew what it was. It was God himself, speaking to me. He told me what I had to do. I was chosen, to rescue lost souls and guide them pass the end of this world and into the next. I became the Savior.  I'm more powerful than I ever was, but it came with a price. I'm not even sure if I'm human anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chocobo King

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 75
Date d'inscription : 22/06/2014


My stuff
Double Compte: Squall Leonhart
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Mar 24 Juin - 17:54





















 ❝ Une soirée placée sous le signe de la Shinra ❞

FEAT. Tifa Lockhart & Lightning Farron.



Les clients du Septième Ciel se levèrent et prirent tous la même direction sans faire un bruit, obéissant à l'ordre que Tifa avait donné un instant avant. L’attitude qu'ils eurent à ce moment là lui rappelait son passé : tous faisaient exactement ce qu'on leur avait demandé de faire, sans réfléchir, comme des chiens biens dressés. Tels étaient les militaires du Soldat. Agir avant de penser, ce qu'on lui avait enseigné, mais qu'il avait rejeté, car il n'y avait pas plus déshonorant de mourir dans la bêtise, ou même sans savoir pourquoi. " Je te connais ", avait t-elle dit en le fixant dans les yeux, mais il n'arrivait pas à poser un nom sur le visage de la Soldate ; Il ne pouvait répondre à la question de Tifa, une incapacité de plus qui le rongerait dans les temps à venir.
L'inconnue reporta son attention sur Tifa, un rire moqueur accompagnant ses paroles. " Tu es du genre insistante, n'est-ce pas ? "
" Je suis venue pour une chose bien précise, et j'ai besoin de l'aide d'Avalanche. Point à la ligne "
, continua-t-elle sur sa lancée après un bref instant.
Cloud la fixait toujours, mais à l'entente du nom d'Avalanche, ses sourcils se froncèrent, et sa méfiance envers la Soldate doubla d'intensité. Elle avait besoin de l'aide d'Avalanche, et se montrait presque infecte avec leur chef ? Comment espérait-elle qu'ils acceptent, sauf s'ils pouvaient en tirer parti...
Son regard croisa de nouveau le sien. Elle constata que Cloud faisait parti du Soldat, alors la question qu'elle s'apprêtait à poser était presque évidente. " A quelle classe es-tu affecté ? " demanda-t-elle, en faisant un léger mouvement du bras derrière son dos.

Faisait-elle vraiment partie du Soldat pour poser cette question ? Si oui, elle aurait pourtant du reconnaître l'uniforme qu'il portait. Et même si ce dernier était celui d'une première classe, en vérité, il en était tout autre... Cloud vit Tifa rapprocher ses lèvres de son oreille, lui rapportant que l'inconnue affirmait avoir quitté le Soldat depuis, elle cita, " bien des années ", auparavant. Si elle disait la vérité, sa demande de l'aide d'Avalanche pouvait être reconsidérée : Si elle avait quitté le Soldat de son plein grès, c'est qu'elle avait quelque chose contre la Shinra, mais rien n'était prouvé.
" Tu dis avoir quitté le Soldat... Alors je suppose que ton uniforme n'est pas là pour faire joli. ", fini par lâcher Cloud, après avoir ignoré sa question. " Laisse moi deviner. Tu comptes infiltrer la Shinra, ou t'en venger en leur tendant un piège ? "

Si il avait deviné les intentions de la femme aux cheveux roses, et que, comme eux, elle nourrissait une haine envers la Shinra, Cloud ne pouvait accepter qu'elle soit renseignée sur leur groupe. Après tout, Avalanche n'était pas qu'une vulgaire bande, c'était une famille, et chacun avait son rôle. Cloud avait cherché le sien pendant longtemps, mais avait fini par le trouver. Et pour lui, il était hors de question que quelqu'un d'autre n'entre dans ce cercle. Avalanche comptait dans ses membres 9 personnes, en les rajoutant Marlène, Aerith et lui, mais personne d'autre. Cependant, il songeait à la tester par une simple question. Si elle lui donnait la réponse qu'il attendait, il demanderait son avis à Tifa, car après tout, c'était elle la chef d'Avalanche, alors que lui n'en faisait physiquement plus parti.
" Tu veux notre aide ? Acceptable, mais je préfère te prévenir : rien ne fonctionnera si la confiance ne règne pas, et la première marque de confiance que nous pouvons faire envers quelqu'un, c'est de décliner son identité. "
Il se tourna vers Tifa et soutenu son regard agacé. Il s'en voulu, mais ne laissa rien d'autre paraître qu'un regard que son interlocutrice compris dans la seconde. Les deux vieux amis tournèrent la tête vers la nouvelle venue, attendant sa réponse. Cloud pouvait s'attendre à une autre claque verbale comme à une réponse censée, mais il préférait la deuxième option.
La Soldate soutenu leur regard, leur renvoyant le sien, presque aussi noir que l'était le ciel que l'on pouvait apercevoir à travers les fenêtres du Septième Ciel.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leader d'Avalanche

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 73
Date d'inscription : 17/06/2014
Localisation : 7ème Ciel


My stuff
Double Compte: Yuna Braska
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Mar 24 Juin - 19:41



Ma mâchoire se crispa lorsque l'inconnue déclara avoir besoin de l'aide d'Avalanche. Je savais qu'elle désirait quelques informations nous concernant, des informations que je n'étais de toute façon pas disposée à lui donner, mais le fait qu'elle annonce cela tel un ordre me donnait plus envie encore de la mettre dehors. Cela dit je n'en fis rien et me contentais de mordre l'intérieur de ma joue pour me donner un semblant de contenance. Jamais nous n'avions tourné le dos à des personnes dans le besoin par le passé, mais notre étrange cliente ici présente cachait un peu trop de choses à mon goût pour que je veuille bien lui tendre la main. De plus elle avait cette façon de me toiser qui donnait envie de tout sauf d'être aimable alors inutile de dire que je prenais grandement sur moi pour ne pas exploser. Cela dit je n'avais pas vraiment envie de commettre une esclandre étant donné que je venais tout juste de retrouver Cloud, alors je me suis dis que si je restais aimable il y avait des chances qu'elle fiche le camp assez rapidement.

- Tu dis avoir quitté le Soldat... Alors je suppose que ton uniforme n'est pas là pour faire joli. Lança mon ami sans jamais cesser de fixer la fausse Soldate. Tout comme moi il se méfiait d'elle et cette façon qu'il avait de lui parler ne laissait paraître absolument aucune émotion.

Cependant Cloud semblait avoir deviné les intentions de ma cliente alors que j'en étais encore à me demander pourquoi elle avait passé la porte. Sourcils froncés et air sérieux j'essayais en vain de comprendre le fond de ses pensées mais rien à faire, je ne voyais toujours pas où il voulait en venir. C'est alors que l'illumination se fit dans mon esprit. Doucement je relevais les yeux vers la jeune femme aux traits durs dans l'attente du verdict mais avant que ce dernier ne tombe je pris la décision de fermer plus tôt le bar. Tan pis pour les quelques sous que je risquais de perdre mais l'heure n'était plus à la rigolade visiblement. Sans faire un bruit je quittais le trio pour retourner à la porte d'entrée et tout en écoutant la pseudo discussion dans mon dos, je me risquais à jeter un coup d'oeil par la fenêtre et soupirais derechef en constatant que les habitants affluaient sans que je puisse en tirer le moindre bénéfice financier. Non pas que je sois vénale ou quoi que ce soit mais les temps étaient durs et si je n'assurais pas je risquais de mettre la clé sous la porte.

- Laisse moi deviner. Tu comptes infiltrer la Shinra, ou t'en venger en leur tendant un piège? Reprit Cloud. Le loquet de la porte se claqua un petit peu trop fort entre mes doigts, faisant retentir un petit "clac" dans la pièce vide de clients. Il aurait été normal que je me retourne et que je pose une multitude de questions mais mes jambes semblaient ne plus vouloir assurer le déplacement. Je restais donc là, immobile, le regard posé sur ma porte vieillie par le temps alors que dans mon esprit tout s'embrouillait.

J'avais émis bien des hypothèses mais infiltrer la Shinra, c'était quelque chose de beaucoup trop dangereux à mon goût. Par le passé j'aurais sauté sur l'occasion pour mettre une bonne raclée à ces types mais maintenant les choses étaient différentes ... j'étais différente. Faire sauter un réacteur était une chose, mais se faufiler au siège même de la compagnie était tout bonnement stupide et revenait presque à se suicider. De plus nous étions tous connus des soldats et nous nous ferions repérer en deux temps trois mouvements sans même avoir passé le premier étage.

- Tu es venue ici sans ciller. Tu m'as immédiatement demandé des informations sur Avalanche ... Dis-je avant de me retourner pour me focaliser sur la personne venue troubler mon quotidien. Visiblement tu connais nos activités et je suis persuadée que tu n'es pas d'ici. Continuais-je en m'avançant sans jamais baisser les yeux, appuyant chacun de mes mots volontairement. Qui t'as renseigné?

Avalanche ne comportait aucune taupe, j'en étais certaine et j'aurais bien volontiers mis ma vie entre leurs mains tant j'avais en eux une confiance inébranlable. Il était impossible qu'elle ait trouvé une piste en soudoyant les habitants de Midgar pour la simple et bonne raison que nous étions leur seule source de protection contre les tyrans de la Shinra. Non, il y avait une autre piste or tant qu'elle ne se serait pas décidée à nous expliquer le pourquoi du comment il était hors de question que je lève ne serait-ce que le petit doigt pour lui venir en aide. Et puis, qu'aurions-nous à y gagner après tout? Certes tout le monde ici détestait la Shinra mais de là à aller tuer chacun de ses membres il y avait un monde! Vraiment, cette fille étai folle à lier.

- Tu veux notre aide ? Questionna soudainement Cloud à qui j'offris un visage totalement déconfit. Je n'avais pas du tout envie d'envoyer nos amis se faire massacrer par les chiens de Rufus pour une raison futile et puis je compris. Il désirait certainement instaurer un climat de doute afin d'en savoir plus sur notre visiteuse et je trouvais finalement cela très fin et extrêmement judicieux. C'est à se demander comment j'avais pu survivre sans lui tout ce temps! Acceptable, mais je préfère te prévenir : rien ne fonctionnera si la confiance ne règne pas, et la première marque de confiance que nous pouvons faire envers quelqu'un, c'est de décliner son identité.

Bien dit! Pensais-je en relevant la commissure de mes lèvres en un sourire que seul Cloud pouvait discerner. J'aimais bien l'idée d'avoir quelqu'un pour me soutenir à cet instant précis et bizarrement je me sentais en position de force face à la soldate un rien sarcastique. Puis je me pris à poser moi aussi une question. Après tout j'avais bien le droit moi aussi d'aller à la pêche aux informations, non? Surtout que s'il me prenait soudainement l'envie de me jeter tête baissée dans une mission suicide, j'estimais au moins avoir le droit de savoir pourquoi je le faisais.

- Comme l'a dit Cloud, si tu veux notre aide il va falloir que tu nous en dise un peu plus sur toi. Dis-je en tentant un pitoyable sourire. Pourquoi devrions-nous te prêter main forte? Qu'avons nous à y gagner en contre parti? Demandais-je en gardant un air royal tout en adressant un clin d'oeil complice à mon ami.


IT'S OKAY TO DIE IF IT MEANS YOU CAN LIVE
Stop running! I know... Even if you find the kids, you might not be able to help them. Maybe something could happen that can never unhappen. That scares you, doesn't it? But you need to think about now. Really take it in! Look at you: you think you've got it so damn hard. Well, you hate being alone, so let people in! Sure, you may not answer the phone, but I don't see you throwing it away, either!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Warrior goddess

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 100
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 24
Localisation : Valhalla


My stuff
Double Compte: Snow Villiers
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Mer 25 Juin - 15:38
















 ❝ Une soirée placée sous le signe de la Shinra ❞

Feat Tifa Lockhart & Cloud Strife


Contrairement à la barmaid, le jeune homme à la chevelure dorée semblait examiner avec attention la moindre expression, le moindre geste de Lightning tandis que cette dernière laissait son regard jouer entre les deux uniques personnes ici présente. Les questions fusaient, le doute était déjà bien installé et visiblement personne n'était prêt à se livrer afin de mettre un terme à la situation. Une fois encore la belle soupira et passa ses doigts gantés sur son front tant les êtres bornés avaient le don de lui donner mal au crane. "Tu es perspicace." Dit-elle à l'égard du membre de la SHINRA avant de se retourner pour tirer une chaise et s'y assoir. Bras et jambes croisés, regard perçant et rictus moqueur Lightning allait se livrer à ce petit jeu et ne partirait très certainement pas de ce bar avant d'avoir obtenu gain de cause. "La SHINRA a quelque chose qui m'appartient. Quelque chose qui pourrait très certainement leur être utile et je dois le récupérer. Sans compter qu'ils sont à la base de cette foutue Purge et qu'ils continuent bien gentiment à torturer les L'Cie en berçant les humains de mensonges." Avoua la guerrière sans jamais faire montre de compassion ou de faiblesse. La SHINRA était ce qu'elle était, des hypocrites capable de manipuler les autres sans qu'ils n'aient une chance d'ouvrir un jour les yeux or la seule façon d'y mettre un terme était de tout simplement l'anéantir de l'intérieur. Depuis Valhalla Lightning avait avait eu vent des quelques déboires de la Compagnie mais ce n'est qu'en constatant la disparition de l'une des Sphères d'Etro qu'elle prit la décision de quitter son siège afin de revenir dans ce monde qu'elle ne connaissait que trop bien. "Tu ne fais plus parti de leurs rangs, n'est-ce pas?" Reprit la jeune femme en esquissant un sourire en coin tout en relevant le buste. "Je ne suis certainement pas la seule à haïr Rufus ici alors inutile de prendre ce ton. Nous sommes du même côté." Ajouta-t-elle en se relevant pour faire le tour de la pièce histoire de montrer qu'elle n'était pas là pour donner le premier coup. L'endroit était visiblement propre, chose étonnante pour un bar dans une ville aussi peu aisée.

"J'ai longtemps été un membre du Soldat. J'avais une réelle admiration pour la SHINRA et j'ai rapidement été affectée à Bodhum. Cela dit Rufus a joué avec moi et n'a pas hésité à faire de moi la bête à abattre après avoir tenté de tuer ma soeur. Vous connaissez certainement Hojo?" Demanda Lightning en se retournant pour être certaine de captiver son auditoire. "Sans lui Rufus serait perdu et les L'Cie n'auraient plus à craindre les expériences. Non pas que cela m'affecte, après tout je n'en suis plus une, mais Hojo est de loin le point faible du Président et c'est lui qui détient ce qui est mien." Termina l'aînée Farron en scrutant attentivement la barmaid qui se dirigeait vers la porte d'entrée. Cette dernière retourna une pancarte sur la partie extérieure et referma avec force, faisant retentir un bruit sec signifiant qu'elle était prise au piège entre ces quatre murs. Qu'a cela ne tienne Lightning était douée pour trouver une sortie même lorsqu'il n'y en avait pas et c'est donc sereine qu'elle s'adossa à une table. "Tu es venue ici sans ciller. Tu m'as immédiatement demandé des informations sur Avalanche ..." Commença la petite brune sans même se retourner. Sa voix laissait transparaître tout un panel d'émotions contrairement à son compagnon et l’inquiétude y était de loin dominante. "Visiblement tu connais nos activités et je suis persuadée que tu n'es pas d'ici. Qui t'as renseigné?" Demanda-t-elle en se retournant sans jamais cesser de dévisager son interlocutrice. Lightning décroisa ses jambes et se redressa, devait-elle balancer sa source? Après tout l'homme qui lui avait donné ses informations faisait parti de son cercle privé mais il était assez grand pour se débrouiller seul sans qu'elle ne le couve comme un oeuf. De plus ils n'étaient pas ce que l'on pouvait qualifier de 'proches' et le jeter au lions ne lui donnerait pas l'ombre d'un remord. Pour atteindre son but ultime elle était prête à tout, même à tuer de ses mains celui qui fut jadis son ami.

"Avalanche n'est pas le seul groupe d'activistes, de nombreuses communautés poussent comme des champignons dans le but de contrer les inégalités." Commença la belle en regardant tour à tour l'homme et la demoiselle. "Sur Cocoon nous avions un groupe qui se battait contre la tyrannie, des imbéciles incapables de voir plus loin que le bout de leur nez qui se faisaient appeler le NORA. Leur Leader, Snow Villiers, m'a parlé de votre groupe." Dit-elle avec une froideur qui la caractérisait bien. "J'imagine qu'entre résistants vous vous connaissez tous, non?" Plaisanta Lightning sans pour autant ajouter une quelconque expression sur son visage impassible. Au moins elle avait joué cartes sur table et quand bien même des zones d'ombres persistaient les deux amis connaissaient maintenant ses réelles intentions. Un instant le calme revint et tous se dévisageaient avant que le grand blond - qu'elle était toujours certaine d'avoir déjà vu - ne vienne briser cet instant lourd et pour le moins déstabilisant. "Tu veux notre aide ?" Commença-t-il en gardant un air qu'elle connaissait bien pour arborer le même. Le jeune homme avait souffert et cette carapace qu'il arborait fièrement était identique à celle de Lightning. Un masque froid dissimulant un coeur qui ne l'était que plus encore. La SHINRA l'avait parfaitement dressé et les deux anciens Soldats en étaient la preuve vivante. Dans le fond il se ressemblaient beaucoup. "Acceptable, mais je préfère te prévenir : rien ne fonctionnera si la confiance ne règne pas, et la première marque de confiance que nous pouvons faire envers quelqu'un, c'est de décliner son identité." Alors qu'elle ne connaissait pas le prénom des deux personnes se dressant devant elle, la guerrière avérée prit tout de même sur elle et ne rétorqua qu'une petite remarque sarcastique avant de finalement accéder à sa requête: "Tu parles de confiance alors que je ne connais pas même ton nom? Intéressant ... Les gens m'appellent Lightning. Et vous êtes ... ?" Poursuivit-elle en les pointant du doigt pour qu'à leur tour ils se présentent. L'aînée Farron avait rapidement compris être en présence de deux membres d'Avalanche mais elle ignorait tout de qui ils étaient réellement.

La discussion trainait en longueur or si elle voulait payer une petite visite à Hojo mieux vallait le faire la nuit. De jour trop d'innocents risqueraient d'être blessés dans la mêlée et mettre à mort de pauvres âmes n'était pas ce qu'elle appréciait le plus. Agacée par la lenteur des choses la jeune femme commença à jouer des doigts sur sa hanche: allaient-ils l'aider où la retenir ici à force de belles paroles? C'est alors que la barmaid se remit à poser un nombre terrible de questions auxquelles Lightning s'efforcerait de répondre avec le plus de persuasion possible. Ses interlocuteurs étaient encore sur leurs gardes et si elle ne faisait pas tout son possible pour les ranger de son côté c'était seule qu'elle devrait entrer dans le bâtiment quand bien même Odin l'accompagnerait indéniablement dans ce périlleux périple. "Comme l'a dit Cloud, si tu veux notre aide il va falloir que tu nous en dise un peu plus sur toi. Qu'avons nous à y gagner en contre parti?" Cloud ... ce nom ne lui disait rien et pourtant elle restait certaine que l'homme de ses souvenirs arborait un visage tout à fait similaire. En rien décontenancée Lightning soupira une énième fois et se demanda sérieusement s'il ne jouaient pas volontairement avec ses nerfs. "Que veux-tu savoir de plus? J'ai travaillé pour la SHINRA, ils ont essayé de capturer ma soeur, j'ai été marquée par le Fal'Cie des Terres Sauvages et ils ont tenté de m'abattre. Peu de gens savent vraiment ce qu'est la Purge, vous pensez qu'ils vont gentiment amener les L'Cie dans un endroit paradisiaque loin des autres citoyens?" Demanda-t-elle. "Faux. Ils se retrouvent dans le laboratoire de la SHINRA. Alors vous pouvez me tourner le dos et retourner à vos activités si vous le désirez mais cela risquerait de nuire à la réputation d'Avalanche, vous qui clamez protéger vos semblables de la Compagnie." Déclara la jeune femme avant de reprendre. "Et en ce qui concerne ce que je désire récupérer, je ne peux pas en parler car cela ne concerne que les Gardiens d'Etro. Sachez simplement que si la SHINRA parvient à comprendre comment utiliser cet artéfact je ne donne pas cher de votre peau. A votre avis qui viseront-ils en premier une fois la puissance de la Sphère délivrée? Vous. Ce serait une occasion en or pour eux d'abattre l'unique groupe capable de leur mettre des bâtons dans les roues, non? Le choix vous revient désormais mais chaque minute compte."
© Code de Phoenix O'Connell pour Never Utopia


One day, the light touched me. I knew what it was. It was God himself, speaking to me. He told me what I had to do. I was chosen, to rescue lost souls and guide them pass the end of this world and into the next. I became the Savior.  I'm more powerful than I ever was, but it came with a price. I'm not even sure if I'm human anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chocobo King

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 75
Date d'inscription : 22/06/2014


My stuff
Double Compte: Squall Leonhart
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Jeu 26 Juin - 19:57





















 ❝ Une soirée placée sous le signe de la Shinra ❞

FEAT. Tifa Lockhart & Lightning Farron.



Comme il l'avait compris, l'ancienne Soldate - car, comme lui, elle méritait ce titre - avait en tête d'infiltrer le bâtiment de la Compagnie. Elle s'empara d'une chaise d'une façon brutale puis s'y installa, bras et jambes croisées, une posture qui lui faisait ressortir un côté aussi viril que ses manières. "Tu ne fais plus parti de leurs rangs, n'est-ce pas?", avait-elle dit à l'égard de Cloud. " Je n'en ai jamais fais parti. Au fond de moi, je l'ai toujours su.", avait-il répondu à peine avait-elle terminé sa phrase. Elle le dévisagea. Mentir n'était pas son but, et ce n'était que la vérité : Cloud n'avait jamais réellement fait parti du Soldat, la Shinra l'avait trouvé trop faible. C'est d’ailleurs la seule chose pour laquelle la Compagnie et lui était d'accord. Sa faiblesse n'avait fait qu'empirer les choses, quand il croyait bien faire. Comme quand il s'est engagé dans le Soldat pour impressionner Tifa: on l'avait jugé trop fragile, incompétent. Résultat : recalé. A l'époque, il s'en serait arraché les cheveux, mais avec le recul, il était fier : Jamais il n'avait participé à des destructions de masse, hormis celle de Nibelheim.  

Il y eut un silence pendant une minute ou deux, puis la jeune femme leur expliqua la raison de sa visite. Elle voulait récupérer un bien que Hojo souhaitait diablement utiliser. Le cœur de Cloud fit un bond dans sa poitrine quand il entendit le nom du scientifique qui s'était servit de lui comme d'un simple cobaye pendant cinq années. En un instant, une fureur qu'il n’imaginait pas ressentir un jour éclata : le souvenir où il voyait Zack disparaître dans la lumière du soleil pour ne jamais revenir repassait en boucle dans sa tête. Son poing se serra, chose que Tifa et sa "cliente" remarquèrent. Cette dernière eut rapidement la réponse à la question qu'elle avait posée plus tôt, à savoir, si ils le connaissait. "Lui, oui", pouvait-elle se dire.

Elle expliqua aussi que la Shinra s'était, - comme avec tous les intégrés, pensa Cloud - servit d'elle, et avait, bien sûr, essayé de s'en débarrasser après avoir tenté d'assassiner sa sœur. Elle énonça les expériences de Hojo faites sur les L'Cie, ces êtres incombés d'une tâche, dont le nombre augmentait sans jamais ciller.
Tifa prit la direction de l'entrée du bar quelques peu avant la fin du monologue de la femme aux cheveux roses, histoire de le fermer. Elle soupira en voyant le groupe rassemblé devant la porte d'entrée. Cloud eut un air amusé en la voyant faire : Pas de revenues pour elle ce soir ! "Visiblement tu connais nos activités, et je suis persuadée que tu n'es pas d'ici. Qui t'as renseignée ?", commença-t-elle, avec toute l’inquiétude du monde dans la voix.

La guerrière dénonça un certain Snow Villiers, qui était le leader du Nora, dont elle ne tarda pas à évoquer le nom. Elle se moqua d'eux en leur faisant remarquer qu'il n'y avait pas qu'Avalanche qui lutait contre les inégalités, même si aucun sourire ne prit forme sur son visage. Cloud connaissait de nom cette institution : Ils étaient installés à New Bodhum, aux dernières nouvelles, et comme eux, leur QG était un bar des plus normaux.

Après la pseudo condition que lui souffla le blond, la guerrière les pointa tous les deux de ses doigts tout gardant un air sarcastique. "Tu parles de confiance alors que je ne connais pas même ton nom ? Intéressant ... Les gens m'appellent Lightning. Et vous êtes ... ?. Cette remarque eut pour effet de faire sourire l'ancien Soldat, quand il s'en aperçut, il le força d'avantage.
"Tu ne me l'a pas demandé." Il effaça toutes marques de cet imprévu, et se para de son habituelle frimousse sans expression. "Strife, Cloud Strife". Tifa se présenta d'elle même, et commença à poser à Lightning quelques questions qui semblaient énerver la nouvelles venue. Tant pis. Infiltrer la Shinra était plus qu'une simple mission de reconnaissance, et s'ils devaient faire, les deux amis voulaient être sur de pouvoir compter sur la nouvelle venue. "Comme l'a dit Cloud, si tu veux notre aide, il va falloir que tu nous en dise un peu plus sur toi. Qu'avons nous à y gagner en contre parti ?". Le questionnaire du leader d'Avalanche s’acheva ici, car, à bout de nerfs, Lightning déballa son sac, dans un ultime effort de conviction. "Et en ce qui concerne ce que je désire récupérer, je ne peux pas en parler car cela ne concerne que les Gardiens d'Etro. Sachez simplement que si la SHINRA parvient à comprendre comment utiliser cet artéfact je ne donne pas cher de votre peau. A votre avis qui viseront-ils en premier une fois la puissance de la Sphère délivrée? Vous. Ce serait une occasion en or pour eux d'abattre l'unique groupe capable de leur mettre des bâtons dans les roues, non? Le choix vous revient désormais mais chaque minute compte.".. Lightning usait de son dernier argument comme un maître. Cette dernière était Gardienne d'Etro, alors elle n'avait aucune raison de mentir sur l’artefact du même nom. Sans compter que la Shinra était capable de tout, et ça, Cloud et Tifa étaient bien placés pour le savoir. La Gardienne avait raison, il fallait agir.

Cloud se retourna vers Tifa, il pouvait voir dans ses yeux la même inquiétude qu'il y aurait eut dans les siens, si il n'avait pas était celui qu'il était en ce moment. Tous deux lisaient dans les pensées de l'autre, et n'avaient pas besoin de dialoguer pour se comprendre. Lightning les fixant, semblant comprendre qu'ils étaient amis depuis un temps assez long pour pouvoir se comprendre d'un seul regard. Cloud plaça ses mains sur les épaules de Tifa, inspirant un bon coup. "C'est carrément du suicide...", lâcha t-il au bout d'un moment, un faible mais sincère sourire aux lèvres. "Je vais avec Lightning.", finit-il par avouer, presque à contre-cœur. Non pas qu'il ne voulait pas accompagner la Gardienne, mais qu'il ne voulait pas fouler le sol du vaisseau-mère de la Shinra. Mais, qu'il le veuille ou non, Cloud avait juré de contrer au possible les plans de la Compagnie, quels qu'ils soient, et peut importe qui devait l'accompagner. " Je ne te demande pas de m'accompagner, Tifa, mais je ne t'en empêcherai pas non plus, j'en suis incapable, et je le sais. Mais j'y vais pour Midgar, pour Vincent et.. pour moi-même.". Il relâcha ses appuis, puis hocha la tête en direction de Lightning, qui attendait patiemment sa réponse. C'était celle de Tifa que Cloud attendait. L'accompagnerait-elle ? Il le voulait tellement autant qu'il le refusait, mais pour aider, ne serait-ce qu'un peu, leur ami Vincent, elle pouvait très bien, comme Avalanche l'avait fait, risquer sa vie pour un ami.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leader d'Avalanche

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 73
Date d'inscription : 17/06/2014
Localisation : 7ème Ciel


My stuff
Double Compte: Yuna Braska
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Ven 27 Juin - 1:46



Toujours positionnée aux côtés de Cloud, j'écoutais avec intérêt le récit de la dénommée Lightning sans jamais la quitter des yeux. Visiblement cette dernière avait beaucoup souffert durant sa vie et l'espace d'une seconde je me suis sentis presque honteuse d'avoir pensé tant de mauvaises choses la concernant. Et puis je me suis reprise. Après tout nous avions tous perdu quelqu'un ici et il n'y avait aucune raison pour que j'éprouve une quelconque pitié alors que moi-même je vivais constamment dans le doute. Être à la tête d'Avalanche n'était pas chose aisée et il me fallait sans cesse remonter le moral des troupes même lorsque le cœur n'y était pas … et puis il y avait Cloud. J'avais passé ces derniers jours à me faire un sang d'encre pour lui, me demandant où il était passé et voilà qu'à peine  était-il de retour que nous devions faire face à une mission totalement délirante. Honnêtement j’étais plus que déstabilisée à cet instant et pourtant je m’efforçais de continuer à prêter une oreille attentive aux dires de la jeune femme qui, doucement mais sûrement, se livrait avec un peu plus d'aisance. D'après elle (et ses informations valent ce qu'elles valent) la Shinra aurait en sa possession un objet capable de mettre le monde en danger et de leur offrir par la même occasion une puissance telle que nous serions tous décimés avant même d'en avoir conscience. Cet argument me fit froid dans le dos et c'est crispée que je m'accordais un petit coup d’œil en direction de mon ami. Ce dernier était tout aussi inquiet et tendu que je l'étais et lorsque mon regard croisa le sien, mon cœur se resserra dans ma poitrine. Je savais que Cloud était tout comme moi du genre à vouloir sauver le monde entier mais pour le coup je n'étais pas certaine de vouloir prendre le risque de mettre en danger la vie de tous les membres d'Avalanche.

- Donc tu connais Snow … Dis-je en regardant derrière son épaule. Mon comptoir semblait soudainement être un réel coin de paradis aussi banal soit-il. Je lui ai déjà parlé une ou deux fois et s'il t'a amené ici c'est que tu es une personne en qui il a confiance. En effet j'avais fait la rencontre de cet homme un petit peu trop enjoué peu de temps après notre ultime combat contre Sephiroth et pour dire vrai, j'avais ressenti une troublante sincérité dans ses paroles. Il avait perdu la femme qu'il aimait et la tristesse dans ses yeux m'avait atrocement touchée alors que moi-même je peinais à me remettre de la mort de mon amie.

Cela dit je n'étais pas encore tout à fait sûre de vouloir infiltrer le siège de la Shinra. Certes Hojo méritait que je lui mette mon poing dans la figure pour toutes les horreurs qu'il avait commis sur certains de mes proches mais nous avions déjà tenté le coup par le passé, sans succès. Réitérer l'expérience ne me disait rien qui vaille mais je ne pouvais décemment pas laisser les habitants de la ville volontairement en danger uniquement parce que je craignais de voir mon monde s'effondrer. De plus, n'étais-je pas celle qui se plaignait justement de mener une vie un petit peu trop monotone ? Sans jamais dire un mot, je sus que Cloud était en proie à certaines questions intérieure et dans un silence presque religieux, nous échangions nos doutes. J'étais certaine qu'il accepterait de venir en aide à Lightning, sa cause semblait juste et suffisamment sage pour qu'elle puisse bénéficier de otre aide mais je craignais de le perdre une fois encore. C'était purement égoïste de ma part, j'en étais pleinement consciente, mais je ne voulais pas avoir à supporter la perte d'une nouvelle personne. Pas lui. Il avait beau être fort il n'était au final qu'un homme et que pourraient bien faire trois humains face à toute une armée surentraînée et potentiellement modifiée par Dieu sait quoi ? C'est alors que Cloud se retourna pour poser ses mains sur mes épaules, me faisant tressaillir au passage.

- C'est carrément du suicide... Avoua-t-il, un léger sourire sur les lèvres. Je ne connaissais que trop bien cette moue sur son visage et cela n'annonçait rien de très bon. Je le connaissais depuis ma plus tendre enfance alors autant dire que je redoutais ses prochaines paroles quand bien même je savais quelle serait sa décision. Avec calme je fermais les yeux et en venais à me dire que jamais nous ne pourrions passer un peu de temps ensemble sans que la mort de plane au dessus de nos têtes. Je vais avec Lightning.

Avec regrets je rouvris les paupières et ce n'est qu'en rencontrant le regard bleuté et déterminé de mon ami que je sus qu'il était tout bonnement impossible de lui faire changer d'avis. La Shinra lui avait tout pris, lui qui avait rêvé d'intégrer ses rangs prestigieux, et il était normal que tout comme Lightning il veuille la faire tomber. Avalanche avait longtemps mis des bâtons dans les roues de cette fichue Compagnie, c'était là son rôle premier mais j'avais grandis depuis mon arrivée ici et peu à peu je comprenais que la vie avait un prix. Avec douceur j'ai posé ma main sur celle de Cloud, un sourire résolu sur les lèvres tandis que dans mon esprit tout se mélangeait. Les membres du groupe reprenaient goût en l'avenir, ils appréciaient leur nouvelle existence et bien que de temps à autre nous mettions en place certains plans afin de contrer les actes de la Shinra je n'imaginais pas un jour devoir infiltrer le Siège.

- Je savais que tu dirais cela. Répondis-je à mon tour.

A chaque fois que je pensais avoir droit à quelques minutes de bonheur la Shinra venait me les enlever et c'était visiblement aussi le cas pour l'ancienne Soldate ici présente. Aerith avait souffert, Nanaki, Vincent, Zack, Cloud et tant d'autres avaient eux aussi fait les frais de la malveillance de la Compagnie et lorsque je pensais à tous ces innocents coincés dans les cellules du laboratoire d'Hojo mon cœur saignait. Parce qu'ils étaient différents d'immondes expériences étaient menées sur leurs corps et le pire dans tout cela c'était que j'en étais venue à fermer totalement les yeux sur cette histoire. Trop occupée à ruminer ma propre peine j'avais oublié le sens même de mon devoir et pour cela je me détestais … j'étais devenue pire que la Shinra. La Compagnie était à l'origine même de mon malheur, de la destruction de Nibelheim jusqu'à maintenant et il était temps pour moi de reprendre mon rôle de Leader.

- Je ne te demande pas de m'accompagner, Tifa, mais je ne t'en empêcherai pas non plus, j'en suis incapable, et je le sais. Mais j'y vais pour Midgar, pour Vincent et.. pour moi-même. Comme toujours Cloud ressentait le besoin de me protéger, je le sentais à travers ses mots mais cette fois-ci je ne serais plus la fille qu'il devrait protéger. Depuis cette fameuse promesse il m'avait de nombreuses fois aidé lorsque la mort me tendait les bras et malgré son envie de me savoir en sécurité il me savait suffisamment bornée pour ne pas me brimer dans mes choix … d'autant plus que j'étais maintenant à la tête d'Avalanche. Ce titre donnait désormais plus de poids à mes paroles et j'étais bien décidée à en faire usage. Comme lui je savais qu'il était chose normale de venger nos amis, nos familles et nous-même de la Shinra et sur ce point Lightning était on ne peut plus similaire.

- J'ai trop longtemps fermé les yeux. Je ne voulais pas que nos amis aient à endosser une fois encore le rôle de terroristes comme disent certaines personnes mais au final je n'ai fais que repousser l'échéance. Dis-je d'une voix déterminée mais quelque peu désolée. Barret est parti avec Marlène pour qu'elle puisse vivre quelques jours comme une enfant normale et les autres profitent de leur temps pour se reconstruire une vie … je ne pouvais pas leur enlever cela et je ne le ferai pas. Continuais-je avant de tourner la tête vers Lightning qui montrait déjà des signes d'impatience. En la regardant de plus près j'ai pu constater qu'elle et Cloud se ressemblaient : le même air froid, le même regard dur et la même prestance que tous les membres de la Shinra arboraient. Bien que belle la jeune femme n'en restait pas moins terrifiante et je plaignais ses ennemis. Je viens aussi. Je ne sais pas quel est cet objet que tu veux récupérer mais nous ne pouvons pas le laisser entre les mains d'Hojo. Cela dit nous avons déjà essayé d'infiltrer les locaux et je peux t'assurer que leurs cellules sont loin d'être ce qu'il y a de plus joyeux. As-tu un plan ? Demandais-je avant de questionner mon ami du regard. Parler ici n'était pas ce qu'on pouvait faire de plus sûr mais je désirais tout de même l'aval de Cloud avant d'amener notre nouvelle alliée dans la salle normalement réservée aux membres d'Avalanche. D'un hochement de tête je lui ai montré ma détermination quant à cette nouvelle mission que nous étions sur le point de débuter, et c'est ensemble que nous sommes allés dans le repère secret du groupe.


IT'S OKAY TO DIE IF IT MEANS YOU CAN LIVE
Stop running! I know... Even if you find the kids, you might not be able to help them. Maybe something could happen that can never unhappen. That scares you, doesn't it? But you need to think about now. Really take it in! Look at you: you think you've got it so damn hard. Well, you hate being alone, so let people in! Sure, you may not answer the phone, but I don't see you throwing it away, either!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Warrior goddess

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 100
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 24
Localisation : Valhalla


My stuff
Double Compte: Snow Villiers
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Ven 27 Juin - 14:31
















 ❝ Une soirée placée sous le signe de la Shinra ❞

Feat Tifa Lockhart & Cloud Strife


Lightning avait finalement réussi à obtenir l'approbation des deux amis qui, quelques minutes auparavant, étaient prêts à sortir les armes pour la châtier du bar. Aucunement stupide et toujours très réfléchie, la guerrière n'en était que plus satisfaite encore de cette nouvelle alliance et à en croire les paroles de Cloud, il était plus que résolu à donner à la SHINRA la plus belle des récompenses … à savoir la mort. Sans en savoir plus – elle n'en avait pas besoin pour faire ce qui lui était incombé – Lightning savait que les membres d'Avalanche postés devant elle étaient presque aussi déterminés qu'elle à en finir avec les stupidités de cette Compagnie frauduleuse. Un sourire en coin se posa une seconde sur son visage lorsqu'elle entendit la barmaid et l'ancien Soldat échanger quelques paroles emplies de craintes et de regrets. Stupide, voilà ce qu'elle pensait de ce comportement trop protecteur et c'est lasse que la belle les fixait tour à tour. Pour dire vrai l'aînée Farron avait été dans la même situation par le passé, lorsque le monde était prêt à s’écrouler sous le joug de Kaius, mais pas même sa bienveillance n'avait suffit à sauver sa cadette. Serah était morte, et il était probable que l'un de ses nouveaux compagnons perde la vie lors de cette mission qu'ils semblaient se plaire à qualifier de dangereuse.

''Je ne sais pas quel est cet objet que tu veux récupérer mais nous ne pouvons pas le laisser entre les mains d'Hojo. Cela dit nous avons déjà essayé d'infiltrer les locaux et je peux t'assurer que leurs cellules sont loin d'être ce qu'il y a de plus joyeux.'' lança Tifa une fois son interminable monologue achevé. Son regard était doux, trop même, et Lightning en vint à se demander si un cœur si pur ne serait pas un obstacle concernant la finalité de son intrusion au siège. Il était on ne peut plus clair qu'elle et Cloud partageaient de fors lien mais veiller les uns sur les autres était de loin la meilleure façon de se faire tuer au premier assaut. Cela dit Snow l'avait guidé ici et pour une fois la Gardienne prenait le risque de faire confiance à l'homme qu'elle avait toujours vu comme un imbécile congénital. Depuis leur première rencontre Lightning l'avait détesté et les choses ne s'étaient aucunement arrangées lorsqu'elle apprit que ce dernier désirait se marier à Serah. ''Je connais parfaitement les cellules.'' Répondit-elle en en jouant du pied sur le plancher. ''Chaque nouveau membre doit passer entre les mains de Hojo pour quelques … examens et j'ai pu constater qu'en effet le luxe ne faisait pas parti intégrante du laboratoire.'' Termina Lightning en plongeant volontairement son regard dans celui de son ancien frère d'armes. Il devait lui aussi avoir subit quelques désagréments dans ces locaux.

''C'est dommage que vous vous soyez fait attraper, mais cette fois-ci nous ne leur laisserons pas le temps de lever ne serait-ce que le petit doigt.'' Ses paroles étaient fermes et ne laissaient place à aucune contradiction possible. Son statut de Gardienne lui conférait une force plus importante que le commun des mortels et la présence constante d'Odin à ses côtés ajoutait plus encore à sa dangerosité : rares étaient les ennemis qui survivaient à son passage. En effet la belle ne faisait jamais dans la demie mesure et le fait qu'elle soit privée de ses sentiments faisait d'elle l'être le plus redoutable qu'il soit. ''As-tu un plan ?'' Demanda la petite brune, chose qui termina d’assommer son interlocutrice. ''Pour qui me prends-tu ?'' Répondit l'intéressée sans même la regarder. Son attention était portée sur le jeune homme qui montrait de sérieux signes d'énervement à en juger par ses poings serrés et son air grave. Peu intéressée quant au pourquoi de cet soudaine poussée de violence intérieur, Lightning ne le questionna pas. Sans doutes avait-il ses raisons. ''Je connais parfaitement l'intérieur du bâtiment pour m'y être rendue de nombreuses fois. Chaque pièce, chaque couloir, tout est encore gravé dans ma mémoire.'' Dit-elle avant de sourire de façon carnassière à Cloud. ''Il doit en aller de même pour toi, n'est-ce pas ? Les membres de la SHINRA n'oublient jamais.'' Puis la barmaid échangea un long regard avec son compagnon avant d'ouvrir la marche vers une salle plus en retrait. Parfaitement dissimulée, cette dernière ne pouvait vraisemblablement n'être ouverte que par un mécanisme caché que seuls les membres du groupe de résistance devaient connaître. Cet acte pourtant banal témoignait néanmoins de la confiance qu'ils portaient à son égard et c'est sans dire un mot qu'elle suivit le duo.

L'endroit était finalement d'une simplicité déconcertante où jonchaient ça et là des cartes vieillies par le temps, des armes et quelques objets destinés à l'entretient physique. Totalement obstruée elle ne comportait aucune fenêtre et semblait plus sombre encore que toute la basse ville réunie. Rien à voir avec le QG du NORA qui lui était parfaitement entretenu. Avec Lebreau comme seconde il ne pouvait en aller autrement mais Lightning restait convaincue que ce groupe stupide basé à New Bodhum n'était que de la poudre aux yeux, une façon de se donner de l'importance sans avoir à trop se mouiller dans les affaires de l'état. ''Alors c'est ici qu'ont lieu les réunions du groupe, hum ?'' Demanda-t-elle en passant un doigt sur la table quelque peu poussiéreuse. D'un air dédaigneux la jeune femme frotta ses doigts l'un contre l'autre afin d'en faire tomber les particules grises et prit la liberté de s'adosser à l'un des mur pour faire face aux deux autres personnes. ''Simple question, à quand remonte votre dernière intervention dans les locaux de la SHINRA ?'' Demanda la guerrière en relevant le menton avec fierté. ''D'après ce que j'ai pu entendre, vous êtes spécialisés dans la destruction de réacteurs … vous pensez sincèrement que ce soit la meilleur façon de mettre un terme à des années de tyrannie ? En supprimer un peut paraître important mais il n'ont aucun mal à le remplacer rapidement. La Compagnie a de très nombreux ingénieurs alors autant vous dire clairement que vous gaspillez votre énergie pour rien.'' Convaincue que leurs agissements n'étaient qu'une goutte d'eau dans la mer, Lightning tenait à leur faire prendre conscience de l'importance de leurs actes et visiblement cela ne manqua pas de froisser quelque peu celle qui portait le nom de Tifa Lockhart. Cependant la guerrière n'en avait cure et se contenta pour l'heure de les regarder tour à tour sans jamais laisser ne serait-ce qu'une petite émotion passer sur son visage figé dans le marbre. ''Entrer ne sera pas simple, vous pourriez être blessés ou même tués, sans compter qu'il faudra réussir à dégoter un uniforme pour toi, Tifa. Cloud et moi avons déjà ce qu'il faut à ce niveau mais si tu comptes t'introduire comme ça, je ne te donne pas dix secondes avant de te faire prendre.''

Là dessus la jeune femme se redressa, contourna le duo et vint se positionner non loin de la table où trônaient divers rouleaux représentant chaque niveau de bâtiment. Bien que vieux ces plans restaient tout de même corrects et référaient les postes de surveillance, les tours de gardes ainsi que d'autres précieuses informations relativement utiles pour la suite des opérations. Plongée dans la contemplation du building qui l'avait vu grandir au fil des ans, Lightning en oublia presque la présence des deux représentants d'Avalanche et quand bien même elle était consternée de ne les savoir que trois, elle se félicitait d'avoir dans son équipe un ancien membre du Soldat. ''On ne peut pas passer par la porte principale, même habillés en Soldats ils nous demanderont forcément de décliner notre identité.'' Dit-elle en pointant du doigt l'endroit dont elle parlait. ''La porte arrière sera certainement elle aussi gardée et connaissant Rufus, il ne lésine jamais sur le nombre afin de s'assurer sa protection. En revanche puisque nous sommes trois l'un devra faire diversion pendant que les deux autres entrent à l'intérieur et se chargent du comité d'accueil en cas de problèmes. Évidemment le mieux serait de limiter les combats alors nous ne devrons attaquer qu'en cas de dernier recours.'' Poursuivit Lightning en laissant son index glisser sur le papier usé. ''Une fois à l'intérieur il faudra agir aussi normalement que possible. Cela ne devrait pas poser de problème pour Cloud et moi, en revanche Tifa tu risques de vite être dépassée. Le mieux serait que tu ne le quittes pas d'une semelle, tu penses pouvoir t'en occuper ?'' Demanda-t-elle au jeune homme en relevant les yeux dans sa direction. ''Je me chargerai d'éliminer les gardes à l'entrée pour que vous puissiez entrer, et comme vous séparer semble impossible je prendrai la tête du cortège. Est-ce que la SHINRA possède encore ses foutu détecteurs de cartes pour passer les portes et les étages ?'' Questionna Lightning, en montrant sur le plan l'unique passage au niveau deux. ''Si mes souvenirs sont bons, Hojo se trouve dans le bâtiments à côté du QG et il nous faudra emprunter la passerelle de l'étage quatre pour y accéder. Là bas les soldats seront moins nombreux et il ne nous restera plus qu'à récupérer la Sphère avant de partir. Je suis désolée mais nous n'avons pas le temps de nous apitoyer sur les L'Cie enfermés et les faire sortir serait trop dangereux. Notre temps est limité alors il nous faudra agir vite et bien pour éveiller un minimum de soupçons. Bien sur il n'est pas exclus que quelques personnes viennent à disparaître …'' Termina la belle en esquissant un sourire mauvais tout en appuyant ses mots d'un regard intense. Hojo risquait fortement de périr cette nuit, et ses deux compagnons ne semblaient aucunement gênés par cette idée sanglante.
© Code de Phoenix O'Connell pour Never Utopia


One day, the light touched me. I knew what it was. It was God himself, speaking to me. He told me what I had to do. I was chosen, to rescue lost souls and guide them pass the end of this world and into the next. I became the Savior.  I'm more powerful than I ever was, but it came with a price. I'm not even sure if I'm human anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chocobo King

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 75
Date d'inscription : 22/06/2014


My stuff
Double Compte: Squall Leonhart
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Ven 1 Aoû - 12:38





















 ❝ Une soirée placée sous le signe de la Shinra ❞

FEAT. Tifa Lockhart & Lightning Farron.



Ayant terminer d'analyser Lightning, Tifa décida d’emmener cette dernière dans ce qui avait été le QG d'Avalanche. Cloud suivit alors les deux femmes dans la pièce. Il reconnaissait chaque meubles, chaque babioles qui trainaient là depuis une éternité, puis une avalanche de souvenirs refit surface. Il croisa vite les bras, écoutant le plan de la Gardienne, pendant que cette dernière déroulait un plan des lieux du bâtiment de la Shinra. Plus tôt, elle avait assurer que les membres de la Compagnie n'oubliaient jamais, et il était plus que d'accord avec elle. Pourtant, il aurait préféré n'avoir aucun souvenir de cette partie sinistre de sa vie. " La porte arrière sera certainement elle aussi gardée et connaissant Rufus, il ne lésine jamais sur le nombre afin de s'assurer sa protection. En revanche puisque nous sommes trois l'un devra faire diversion pendant que les deux autres entrent à l'intérieur et se chargent du comité d'accueil en cas de problèmes. " Levant sa main droite de ses bras croisés, Cloud se porta volontaire. A en croire les paroles de Lightning, le temps pressait, alors pourquoi hésiter ? La Soldate acquiesça, signe qu'elle l'avait compris, puis continua.

Elle expliquait son plan avec une agilité de maitre en la matière. Combien de temps avait-elle attendu, elle aussi, avant de se venger de l'ignoble Compagnie ? La vengeance exigeait toujours des mois, voir des années. Cette durée était le prix à payer pour que le cœur soit soulagé. La jeune femme débordait de rage, une rage qui se reconnaissait dans la voix qu'elle utilisait. Lui non plus n'avait pas oublié, il connaissait l'intérieur, presque comme sa poche. Lightning visait Tifa dans son monologue. Le problème de la tenue vestimentaire de son amie d'enfance ne devrait pas poser de problème, tant qu'elle restait avec eux le temps qu'ils dégote un uniforme de la Shinra dans ce qui servait de vestiaires. " Est-ce que la SHINRA possède encore ses foutu détecteurs de cartes pour passer les portes et les étages ? Cloud répliqua simplement par la logique. " J'en ai bien peur, comme tu l'a dit, Rufus privilégie la sécurité. Si tu veux éviter la castagne, récupérer ces cartes est mission impossible, à moins de leur demander gentillement de te la prêter. Mais tu les connais..." Lightning termina enfin son monologue, par une phrase qui ne déplu pas aux deux membres d'Avalanche. " Bien sur il n'est pas exclus que quelques personnes viennent à disparaître …''
Elle roula le plan, puis le rangea avec les autres dans un coins de la pièce. Chacun prépara ce qui devait l'être, puis, d'un commun accord, ils sortirent du Septième Ciel.

Traversant rues pavées sombre et centre d'activités nocturnes, les trois compagnons arrivèrent rapidement au centre de la ville, ou se dressait le siège de la Compagnie. Revoir ce bâtiment ne suscita aucune mélancolie de la part du Soldat blond, juste de la haine. Ensemble, ils contournèrent le bâtiment, essayant tant bien que mal de rester caché dans le peu d'obscurité qu'offrait les alentours, éclairés par les néons du siège. Ils finirent tout de même par arriver en vue de la porte arrière qu'avait énoncé Lightning facilement une heure plus tôt. Cloud se leva, épée au poing, pour renforcer l'idée de menace. Il fixa la paroi, examinant les moindres failles sans en trouver. On aurait dit un terroriste, ce qui, en parti, avait une part de vérité. Il attira facilement l'attention des quatre gardes assez stupide pour quitter leur poste tous en même temps. Comme un délinquant, il fit mine de prendre la fuite, entrainant à sa suite les gardes qui lui ordonnait de s'arrêter. Il les devança assez rapidement, non sans ayant semé ses poursuivants dans l'obscurité des ruelles. Il revint en une quinzaine de minutes à la porte arrière, s'introduisant à son tour dans le bâtiment. Faisant quelques pas silencieusement, il repéra Lightning et Tifa, cachées derrière un mur tournant, où deux soldats faisaient leur tour de gardes.  



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leader d'Avalanche

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 73
Date d'inscription : 17/06/2014
Localisation : 7ème Ciel


My stuff
Double Compte: Yuna Braska
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Ven 1 Aoû - 19:35



Le monologue de Lightning sembla duré des heures et pourtant je m'efforçais d'écouter chacun de ses mots alors que l'envie de lui mettre des bâtons dans les roues me tiraillait. Je n'aimais pas cet air suffisant qui venait se figer son son visage, sa voix froide qui ne laissait aucune place à une quelconque objection de notre part mais Cloud et elle avaient un passé commun et par respect pour lui je prenais sur moi et restais silencieuse. Debout près de la porte, j'enlevais mes gants sans jamais perdre notre nouvelle venue de vue et fronçais parfois les sourcils lorsque mon prénom se faisait entendre. La Soldate me prenait visiblement pour le boulet de l'équipe, un membre inutile pour ses plans audacieux et cela commençait doucement mais sûrement à me taper sur le système. Je n'étais du genre méchante, au contraire j'avais même trop tendance à protéger les autres mais dans le cas présent j'aurais donné cher pour jeter cette femme dans la gueule du loup histoire qu'elle déguerpisse de mon bar le plus vite possible. Cela dit cette envie brûlante ne serait jamais mise en œuvre et pour cause nous avions malgré tout besoin d'elle. Je devais bien l'admettre (même si cela m'écorchait les lèvres de le dire), Lightning était douée lorsqu'il s'agissait de tactique mais c'était bien là son unique qualité ... De temps en temps je m'accordais une œillade discrète vers mon ami d'enfance et ce n'est qu'en voyant ce dernier profondément absorbé par les paroles de la Gardienne que je pris conscience de la gravité de l'attaque à venir. Je n'avais pas son courage ni même sa détermination mais tout comme lui, je souhaitais préserver le peuple de Midgar de cet objet terrifiant qu'avait en sa possession l'ignoble Hojo.

- Entrer ne sera pas simple, vous pourriez être blessés ou même tués, sans compter qu'il faudra réussir à dégoter un uniforme pour toi, Tifa. Cloud et moi avons déjà ce qu'il faut à ce niveau mais si tu comptes t'introduire comme ça, je ne te donne pas dix secondes avant de te faire prendre. Dit-elle en m'observant avec une expression mêlée de réjouissance et de désapprobation totale. Sur un soupir de ma part, je m'avançais dans sa direction et plaquais sans douceur mes deux mains sur la surface de l'unique table de la pièce. Ici s'étaient jouées de nombreuses infiltrations, une ambiance nostalgique stagnait entre ces murs et jamais je ne laisserai quiconque me toiser dans mon établissement alors que j'en étais la tenancière (en plus d'être désormais à la tête d'Avalanche). C'en était tout bonnement trop pour moi et si Cloud restait de marbre face à de tels sarcasmes, ce n'était pas mon cas.

- On le sait. Rien de ce que tu nous dit ne nous est inconnu. Tu penses qu'on est assez stupides pour se jeter ainsi dans une mission suicide sans avoir peser les risques? A ton avis pourquoi ne sommes-nous que deux à te rejoindre? Réponse: parce que je ne permettrai pas à mes amis d'être tués par ma faute alors cesse de me faire passer pour une fille dénuée de bon sens. Je sais ce que j'ai à faire et je ne suis pas assez idiote pour entrer dans les locaux sans avoir au préalable trouvé un uniforme. Dis-je en dévisageant avec dureté la guerrière aux cheveux roses. Garde simplement à l'esprit que je te suis uniquement pour sauver les habitats de Midgar. Cette dernière phrase bien qu'à l'apparence inoffensive terminait de lui faire comprendre que je ne la portais (et ne la porterai très certainement jamais) dans mon cœur. Nous étions une équipe pour le moment, mais dès lors que son objet serait retrouvé notre collaboration cesserait immédiatement et j'espérais ne plus avoir à la revoir dans le coin.

Là dessus je me redressais, satisfaite d'avoir pu vider mon sac avant le plus de tact possible, et pris position auprès de Cloud. Il était rare de me voir en colère, très rare même mais j'avais changé depuis la dernière fois que l'ancien Soldat et moi nous étions vu. Bien sûr il n'en allait pas de même avec mes proches pour qui j'étais prête à tout sacrifier, mais cette inconnue ne donnait tout bonnement envie d'exploser. A l'entendre, nous n'étions que deux pions dans son jeu, des chiens bons qu'à obéir et se taire or je ne supportais pas que l'on s'adresse à moi de cette façon. Contrairement à moi, Cloud faisait très souvent preuve d'une retenue admirable mais certains traits de caractère tendaient à demeurer et mon impulsivité légendaire ne faisait pas exception. Par le passé j'avais toujours tendance à me jeter à corps perdu dans les ennuis mais aujourd'hui j'utilisais ce défaut de manière plus verbale ce qui au final semblait avoir un impact plus important sur mes interlocuteurs. En tant que dirigeante d'Avalanche je n'avais eu d'autres choix que de gagner le respect des autres à force de persévérance, et maintenant que j'avais fait mes preuves il était hors de question de laisser la Soldate me marcher sur les pieds. Ici nous étions égaux et je tenais à ce que les choses restent ainsi même si cela ne lui plaisait pas. Après un regard entendu entre Lightning et moi, la jeune femme reprit ses explications et ne lésina pas sur les reproches et autres sous-entendus à mon égard. Poings serrés et regard noir, je faisais réellement mon maximum pour ne pas laisser mes mots dépasser ma pensée et fixais donc la pile de livres poussiéreuse laissée par Marlène lorsqu'elle était plus petite. Barret avait toujours refusé de les bouger ne serait-ce que d'un millimètre et alors que je pensais à donner un sérieux coup de ménage dans cette pièce lorsque j'aurais deux minutes de libre, la voix de la Soldate continuait à résonner dans mes tympans. Me focaliser sur autre chose que sur elle me permettait de conserver un semblant de sang-froid ... du moins c'était le cas jusqu'à ce qu'elle ne s'auto-proclame chef du groupe. Là en revanche je n'ai pas pu me taire.

- Je peux me débrouiller seule, Lightning. Ce n'est pas parce que je ne suis pas un membre de la Shinra que je suis incapable de me servir de mes mains. Inutile de me coller à Cloud comme si j'étais un poids qu'il fallait impérativement se partager. Déclarais-je en souriant de manière attristée à mon ami. En revanche je n'apprécie pas réellement l'idée que tu te voies comme notre leader, on ne te connait pas et tu as a beau être Gardienne ou que sais-je, ici les gens ne sont pas rois parce qu'ils le désirent. Tu fais preuve d'ingéniosité, c'est un fait mais cela ne suffit pas à me convaincre. Cloud se chargera de faire diversion puisqu'il s'est proposé et il serait très certainement plus sage de le laisser prendre la tête de cette opération. Il a quitté la Compagnie plus récemment que toi, sans compter que ta chevelure ne passera pas inaperçue ... le rose n'est pas très banal par ici. Je suis désolée mais je ne suivrai pas les ordres d'une femme qui ne respecte pas ses équipiers. Terminais-je en appuyant sur le fait que je suivrais uniquement cet homme que j'avais tant espérer retrouver ces derniers mois.

Une fois le briefing terminé, tout le monde quitta la salle pour retourner dans le bar à proprement parler. Il était convenu que nous partions d'ici quelques minutes et c'est la mort dans l'âme que je quittais le duo de Soldat pour monter les quelques marches menant à mon domicile. D'habitude je partageais l'étage supérieur avec Barret et sa fille et soudainement il m'apparut que tout était atrocement vide sans eux. Doucement je pris le chemin de ma chambre et troquais mes gants actuels pour ceux plus performant que j'avais utilisé par le passé, lorsque Sephiroth terrorisait la Terre. Inutile pour moi de changer de tenue étant donné que je serais d'ici peu un parfait petit Soldat mais je pris tout de même le temps d'attacher mes cheveux afin d'être moins dérangée lorsque je devrais combattre. En sortant de la pièce étriquée, mon regard se posa sur plusieurs photos prises ces dernières années et un sourire vint naturellement s'installer sur mes lèvres en revoyant nos amis. Certains avaient disparu, d'autres étaient introuvables et pourtant j'espérais un jour pouvoir tous les revoir ... c'était d'ailleurs pour cela que je m’apprêtais à entamer une bataille redoutable, pour qu'ils puissent continuer à exister ailleurs que dans nos cœurs. Tout ira bien, Cloud est là désormais. Pensais-je en quittant mon domicile pour rejoindre mes deux compagnons. Il était temps de mettre nos plans à exécution.

Dehors la nuit était fraîche et les quelques lampadaires ici et là ne suffisaient pas à guider nos pas à travers cette sombre masse agonisante. J'avais toujours connu Midgar ainsi, dangereuse et magnifique à la fois or là, tout tendait à hurler combien avancer en direction du bâtiment de la Shinra était inconsidéré. Cependant aucun de nous ne semblait vouloir faire marche arrière et c'est au côté de Cloud que j'avançais, Lightning ayant naturellement pris place un peu plus en avant. Personne n'ouvrit la bouche, aucun mot ne fut prononcé et pourtant je savais que tout comme moi mon ami se questionnait. Il ne pouvait pas en aller autrement et bien que cela soit la meilleure chose à faire, nous ne pouvions nous empêcher de redouter le pire. Plus que pour moi, j'avais peur que la Shinra me l'arrache une fois encore, qu'elle me l'enlève comme elle avait enlevé mon père, Zack et Aerith ... Oui, j'étais terrifiée à l'idée de me retrouver seule sans personne à qui me raccrocher et pourtant rien de tout cela ne quitta mon être. En faire part à Cloud aurait été stupide et mieux valait agir comme si la confiance m'animait même si ce n'était pas le cas. J'avais un rôle à jouer et j'étais prête à me battre pour que plus personne ne souffre. Les rues silencieuses finirent par nous faire déboucher sur l'immense bâtiment de la Compagnie aux lumières extraverties mettant en évidence le Logo tant connu et redouté. Avec agilité, nous nous sommes tous trois dirigés vers la porte arrière et d'un signe de main Cloud nous montra les quelques gardes debout à leur poste. Ni une ni deux Lightning et moi nous sommes plaqué contre le mur glacé d'un des remparts tandis que l'unique homme du groupe emmenait les pauvres Soldats dans une pénombre désolée. Profitant de l'ouverture pour entrer dans l'antre du Mal, la Gardienne et moi avancions le dos courbé pour ne pas se faire voir des quelques gardes postés de l'autre côté et c'est une fois l'entrée à portée de main qu'elle me plaqua dos au mur avant d'adopter la même position. Notre infiltration était sur le point de commencer.


IT'S OKAY TO DIE IF IT MEANS YOU CAN LIVE
Stop running! I know... Even if you find the kids, you might not be able to help them. Maybe something could happen that can never unhappen. That scares you, doesn't it? But you need to think about now. Really take it in! Look at you: you think you've got it so damn hard. Well, you hate being alone, so let people in! Sure, you may not answer the phone, but I don't see you throwing it away, either!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Warrior goddess

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 100
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 24
Localisation : Valhalla


My stuff
Double Compte: Snow Villiers
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Dim 3 Aoû - 22:20
















   ❝ Une soirée placée sous le signe de la Shinra ❞
 

Feat Tifa Lockhart & Cloud Strife

 

Malgré les tensions au sein même du groupe, Lightning restait satisfaite de se savoir épaulée par un ancien membre du Soldat. Cloud avait tout comme elle une soif de vengeance certaine et la belle comptait bien jouer de leur dégout mutuel pour la firme dans le cadre de cette mission. Ainsi, tous trois quittèrent le bar pour se rendre jusqu'au bâtiment qu'elle ne connaissait malheureusement que trop bien. Les rues de la ville étaient calmes et cela faisait maintenant des années que la guerrière ne les avait pas arpentée de cette façon, son uniforme sur les épaules. A l'époque elle avait été fière de faire partie de la SHINRA mais maintenant tout cela relevait plus de la stupidité juvénile que de l'accomplissement escompté. Toujours est-il que pour l'instant la Gardienne d'Etro avait pris la tête du cortège malgré les râles incessant de Tifa qui lui faisait étrangement penser à Snow de part cette façon surnaturelle qu'elle avait de toujours la contre-dire. Dans la nuit silencieuse, la jeune femme progressait sans difficulté et son regard haineux n'avait de cesse de dépeindre l'ignoble bâtiment de la SHINRA. Ce dernier régnait en maître sur la ville et pourtant personne en ce monde ne pouvait s'empêcher de frissonner lorsque le nom de la Firme se faisait entendre. A Midgar tout le monde craignait les Soldats mais fort heureusement quelques bon éléments demeuraient entre les murs scellés de la Compagnie ... des personne comme elle ou Cloud qui finiraient par se rebeller pour une vie meilleure dès lors que leurs yeux se seraient ouvert sur la réalité.

Toujours sans bruit faire, le trio fini par arriver à destination et d'un regard suivit d'un hochement de tête entendu, son ancien compagnon d'armes se rua vers les gardes pour les amener plus loin et leur laisser le champ libre. Qu'il les tue lui importait peu, les pertes seraient de toute façon inévitables, et dès lors que le passage fut vidé de toute vie Lightning sortit de sa cachette. Accroupie la jeune femme fit signe à son alliée de la suivre et c'est ensemble qu'elle avancèrent en direction de la porte arrière du building. Cette dernière n'avait rien à voir avec une entrée secondaire de restaurant miteux, loin de là, et l'on aurait facilement pu la confondre avec l'entrée principale. Cela dit la belle connaissait on ne peut mieux les lieux et savait parfaitement que ce passage là ne nécessitait pas de code d'accès: une erreur de la part de Rufus, une aubaine pour eux. Tout à coup un bruit de pas alarma l'ex-Soldate et sans ménagement ni douceur, Lightning plaqua la tenancière du bar contre le mur d'enceinte avant d'adopter la même position, les sens en alerte. Son souffle s'était fait plus calme, plus silencieux et ses yeux peu habitués à la pénombres se reposaient sur les néons au loin pour percevoir la source même du bruit. "Ne bouge pas. Reste là, je reviens." Souffla-t-elle à Tifa avant de laisser son corps se glisser silencieusement jusqu'à l'endroit où se trouvait vraisemblablement un ennemi potentiel.

Comme elle l'avait pensé, un garde semblait prendre sa pause et c'était naturellement que ce dernier profitait de la nuit fraîche pour fumer une cigarette ... sa dernière sans doutes. Avec un sourire malveillant vissé sur les lèvres, Lightning profita du fait qu'il soit de dos pour enrouler son bras autour de son cou et plaquer sa main sur ses lèvres afin de l'empêcher de sonner l'alerte. Avec rapidité la jeune femme obstrua la trachée du malheureux et attendit que l'air dans ses poumons se fasse suffisamment rare pour provoquer un évanouissement. Lorsque le corps se fit moins vigoureux, la guerrière le laissa retomber sur le sol avant de l'amener avec elle jusqu'à Tifa. Le traîner ne fut pas une mince affaire mais fort heureusement le soldat n'était pas musclé et restait malgré tout dans les limites du transportable. En voyant le regard horrifié de la jeune fille, Lightning soupira et roula des yeux avant de lui assurer qu'il dormait et mettrait un certain temps à se réveiller, "en attendant, prends ces vêtements et change toi. Il est hors de question que tu entres comme ça." Ajouta-t-elle en montrant de la main son accoutrement actuel. "Et dépêche toi, d'autres gardes vont arriver bientôt." Termina l'ancienne Soldate en dégainant son arme. Le dos tourné à sa complice, la belle scrutait les alentours avec nervosité, prête à mettre à mort le premier Soldat rencontré afin de s'assurer une sécurité non négligeable. Une fois Tifa habillée du costume en vigueur, Lightning dissimula le corps nu de sa victime et le bâillonna sans remords avec l'ancien haut de la barmaid avant de lui nouer les mains dans le dos. Il était temps pour elle de rentrer à l'intérieur du bâtiment sans perdre plus de temps. Il fallait passer à l'action ... et maintenant.

Environs quinze minutes s'étaient écoulées depuis le départ de Cloud et l'absence des gardes à leur poste ne tarderait certainement plus à être remarqué. Dans tous les cas Lightning fut la première à franchir le pas et entra sans fracas au sein de la SHINRA. Avec leurs uniformes, ni elle ni Tifa ne craignaient d'être remarquées mais mieux valait-il faire profil bas pour ne pas nourrir de soupçons. Droite et professionnelle, l'ancienne Soldate n'avait pas pris la peine de dissimuler sa chevelure rose et pour cause, personne ici n'était assez vieux pour la reconnaître ... personne mis à part Hojo et Rufus. Cela dit la belle préférait ne pas se mêler à ces combattants et ne lésinait donc pas sur les détours afin de s'assurer sa propre survie. Rapidement deux hommes en uniformes traversèrent la large pièce où elles se trouvaient et d'un commun accord les deux jeunes femmes se tapirent derrière un mur. Les infiltrations, Lightning y était habituée depuis sa fuite de Bodhum mais la danger étant toujours d'actualité, mieux valait-il être vigilent. De là où elle se trouvait, la belle pouvait apercevoir l'unique passage menant indirectement au hall d'entrée principal mais il leur serait impossible de s'y rendre sans mettre au préalable les deux gardes hors d'état de nuire. "Tu prends celui de gauche, moi celui de droite." Ordonna-t-elle à son équipière sans jamais bouger. Tout à coup une ombre passa son son champ de vision et sans prévenir, la guerrière se retourna pour abattre sa lame sur le nouveau venu. Fort heureusement, son geste s’immobilisa à temps dès lors qu'elle reconnu l'identité de ladite ombre. Cloud. Dans un soupir elle baissa le bras et lui montra d'un hochement de tête significatif la position des deux nuisibles.

Avec calme, la gardienne d'Etro s'avança là où le mur risquait de la mettre à découvert, mit un genou à terre et défit son gant surmonté de fer pour le jeter plus loin. Le vêtement émit un cliquetis strident et ne manqua pas d'alerter les soldats qui se retournèrent comme un seul homme, arme à la main. C'est à cet instant précis que Lightning s'avança jusqu'à l'un des piliers de la salle où elle se dissimula avec brio. Le visage grave, la belle jaugeât la distance qui lui restait à parcourir et courut aussi vite que possible vers le premier garde. Il était convenu que Tifa se charge du second mais Cloud étant de retour, elle préférait tout autant qu'il se charge de cette tache sanglante. Sa cible était maintenant à portée de main, prête à être anéantie mais plutôt que de mettre à mort ce brave travailleur, la belle préféra l’assommer avec la garde de sa gunblade. Cependant le bougre était résistant et ne fut pas déstabilisé le moins du monde par cette attaque furtive. Avec une rage soudaine, son ennemi tenta de lui infliger une blessure fatale au niveau de l'abdomen avec son arme blanche et sûrement aurait-il réussi si seulement Lightning n'avait pas fait preuve d'une rapidité digne d'un éclair. Telle une lionne la belle retourna au combat et assena à sa cible un coup d'épée violent qui vint rapidement colorer le sol gris d'une couleur grenat à la substance épaisse. Il était mort. Aucune compassion ne vint teinter son âme, pas de remords ni de tristesse, rien si ce n'est une envie irrésistible d'imaginer Rufus gisant sur le sol. Mort. En se retournant pour voir où en étaient ses compagnons, la soldate pu constater que le deuxième garde avait lui aussi trépassé et c'est satisfaite qu'elle lança: "Prêt à entrer dans le vif du sujet? Ces hommes n'étaient qu'une mise en bouche et d'autres nous attendent. Si les choses viennent à se gâter, invoquer vos chimères ne sera plus une option." Et sur ses mots, elle récupéra son gant qu'elle enfila avant de s'avancer vers son but, son arme repositionnée dans son dos.
© Code de Phoenix O'Connell pour Never Utopia
 


One day, the light touched me. I knew what it was. It was God himself, speaking to me. He told me what I had to do. I was chosen, to rescue lost souls and guide them pass the end of this world and into the next. I became the Savior.  I'm more powerful than I ever was, but it came with a price. I'm not even sure if I'm human anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chocobo King

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 75
Date d'inscription : 22/06/2014


My stuff
Double Compte: Squall Leonhart
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Mar 19 Aoû - 17:46





















 ❝ Une soirée placée sous le signe de la Shinra ❞

FEAT. Tifa Lockhart & Lightning Farron.



Une seconde après le retour de Cloud, la jeune femme aux cheveux roses se défia de son gant aux phalanges de fer et le lança dans l'allée. Les deux soldats qui montaient la garde se retournèrent, ne remarquant pas Lightning qui venait de se cacher derrière un pilier. Elle ne mit pas longtemps avant de s'attaquer à l'un des deux hommes. Le second courrait pour aider son camarade, mais Cloud et Tifa le prirent de vitesse. Se concentrant sur le jeune homme, il s’apprêta à tirer avec son arme à feu, mais le bruit sourd d'une lourde masse s'écrasant au sol dans une marre de sang retarda la sentence. Cloud lui donna un coup violent dans les mollets avec le coté non tranchant de son épée, le mettant à taire. Puis son amie d'enfance termina le travail en le battant à mort. L'équipe rassemblée et sûre de ne pas être repérée, l'ainée du groupe repris les commandes. " Prêt à entrer dans le vif du sujet? Ces hommes n'étaient qu'une mise en bouche et d'autres nous attendent. Si les choses viennent à se gâter, invoquer vos chimères ne sera plus une option." termina t-elle en plaçant sa gunblade dans son dos. Ensemble, ils pénétrèrent dans le hall d'entrée. Le regard de Cloud se balada dans l'antre, autrefois sa résidence. Il n'était en rien nostalgique, et en voyant ce même décor chargé de mauvais souvenirs, l'impatience vint s'ajouter à la haine. Il avait hâte de se retrouver en face de Hojo, et, aussi sadique que ça puisse l'être, le voir souffrir comme il avait souffert.

A leur grande surprise, l'entrée principale été vide d'homme. Il n'y avait même pas un type pour s'occuper de l’accueil. Peut être Rufus avait eu vent du retour de Lightning, et avait préféré une garde plus que rapprochée pour se défendre de la furie qui voulait sa mort, mais personne pouvait le confirmer, à l'instant même. Les trois compères prirent le couloir de droite; avançant doucement mais surement. Chaque erreur pouvait leur couter la vie, ils étaient plus prudent que jamais. Toujours en silence, ils parcourraient les allées, tels des robots, sans aucune expression sur le visage. Le peu de soldats qu'ils croisaient leur faisait des signes de la main comme pour les saluer, souvent accompagnés d'un large sourire, mais aucun ne semblaient les reconnaitre, ni Lightning, ni les deux membres du groupe qui leur avait donné plus de fil à retordre qu'il n'en fallait.

Cela faisait déjà une demi-heure que les alliés arpentaient les rues vide de cette Compagnie semblable à un grand quartier quand Cloud surprit un groupe de mercenaires, armés comme de simples guerriers, en pleine discussion devant l'ascenseur que les infiltrés devaient emprunter. Furtivement, il fit un signe à ses deux camarades, les invitant à écouter les soldats. Ils s'étaient adossés au mur pour ne pas attirer l'attention sur eux, les oreilles à l'affut du moindre renseignement. A en croire les dires de ces soldats, le Professeur Hojo avait enfin trouvé le moyen de se servir de l'objet que ses agents avaient dérobé. Les trois alliés se regardèrent alors, sachant qu'il s'agissait de l'objet de la Gardienne. Le temps comptait dorénavant. Armes aux flancs et poings échauffés, Lightning, Tifa et Cloud s'engagèrent dans le renfoncement du mur où le groupe d'ennemis discutaient. Il été impératif pour eux de rejoindre Hojo le plus rapidement possible, peut importe le nombre de soldats qu'ils devaient abattre pour ce faire.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leader d'Avalanche

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 73
Date d'inscription : 17/06/2014
Localisation : 7ème Ciel


My stuff
Double Compte: Yuna Braska
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Sam 23 Aoû - 13:59



Mon sang pulsait dans mes veines, mon coeur battait à tout rompre dans ma poitrine et pourtant j'étais là, dans le bâtiment de la Shinra comme auparavant. Avalanche n'était pas au complet mais l'adrénaline restait la même à chaque fois qu'une mission était menée. Encadrée par Cloud et Lightning j'observais cette dernière avec une angoisse toute naturelle étant donné qu'elle venait littéralement de saigner un type comme un porc s'en allant à l'abattoir. Bon, d'accord, moi aussi j'avais été obligée d'user de force contre un garde (et je n'avais pas hésité à lui en mettre des belles) mais au moins le pauvre homme resterait en vie or c'était un cadavre, un vrai, que la psychopathe avait laissé dans la pièce d'à côté. Très discret comme entrée, non? Dans tous les cas nous avancions vers notre but doucement mais sûrement, saluant les soldats trop stupides pour se rendre compte que leurs ennemis se trouvaient sous leurs yeux. Je ne me sentais définitivement pas à ma place ici, dans ce costume absurde qui grattait horriblement et contrairement à mes deux compagnons cela ne m'évoquait aucun souvenir qu'il soit bon ou mauvais. La Shinra n'était pour moi qu'un monstre à abattre même si plus jeune j'avais ressenti une véritable fierté à l'idée que mon ami d'enfance devienne l'un de ses membres. Cependant la Compagnie l'avait détruit, il était devenu une coquille vide en quelques sortes et mon cœur réclamait vengeance pour cela. De plus des millions de gens souffraient quotidiennement à cause des frasques de la firme que tout le monde craignait comme la peste et si pour la détruire je devais continuer à faire équipe avec Lightning, alors soit. Mes propres malheurs n'étaient rien comparé aux tortures infligées aux L'Cie et il était temps d'y mettre un terme.

Tandis que nous nous enfoncions dans le bâtiment, les sens aux aguets, je pouvais sentir ma haine grandir rien qu'à la vue des bureaux pompeux de la Shinra qui s'offrait du luxe sur le dos de pauvres citoyens. Vraiment, c'était à vomir. Plus le temps passait, plus je les détestais et c'est les poings fermés à m'en faire péter les phalanges que je suivais notre alliée aux cheveux roses. Visiblement elle savait exactement où aller et sa marche tenait plus de la course qu'autre chose alors autant dire que je peinais à garder le rythme. Une demie heure s'écoula sans que nous ne rencontrions de soucis majeur, et j'en étais absolument ravie. Je n'aimais pas spécialement devoir faire du mal et tuer des gens n'était pas une option me concernant. Les Soldats d'ici étaient à mes yeux des vermines mais je savais qu'ils n'étaient pas tous mauvais et qu'une grande partie d'entre eux n'étaient désormais plus qu'une poignée de marionnettes entre les mains d'Hojo et à vrai dire j'avais pitié d'eux. Soient ils étaient trop aveuglés par leurs désirs de pouvoir, soient ils étaient modifiés génétiquement par je ne sais quel procédé pour ne plus être à même de réfléchir. Jamais Cloud et moi n'avions abordé ce sujet, mais j'étais certaine qu'encore maintenant cela restait douloureux pour lui ... il n'y avait qu'à voir son regard torturé et son enfermement continuel pour le comprendre. De plus Lightning arborait ce même air de profonde solitude et leur envie de mettre à feu et à sang la Compagnie prouvait Ô combien leur passé était encore très présent dans leur esprit.

Plongée dans mes pensées, je ne voyais plus réellement ce qu'il y avait devant moi et c'est seulement lorsque la pseudo-Déesse Gardienne de je ne sais quoi s'arrêta que je me pris son dos en pleine face. Le choc me réveilla quelque peu et le regard cinglant qu'elle me lança mit tout de suite les choses au clair: elle me prenait pour une demeurée décérébrée. Pour le coup je n'étais pas franchement fière de mon manque de sérieux mais je me faisais du soucis. On ne pouvait pas m'en vouloir pour ça, si? Puis je me suis retournée vers Cloud qui semblait dialoguer par pensée avec sa sœur d'arme, on allait avoir un pépin très bientôt. A voir leurs sourcils froncées et leur air grave, les ennuis étaient à la porte et ce n'est qu'après avoir regardé derrière l'épaule de Lightning que je compris. Là, je me sentais nulle, vraiment je me serais donné des baffes pour ne pas avoir vu plus loin que mon nez et je me suis dès lors juré de ne plus laisser mes sentiments m'écarter du droit chemin. Mon ami fit un signe à notre encontre et comme un homme nous nous sommes tous trois adossés au mur jouxtant l'entrée de l'ascenseur.

- T'as entendu la nouvelle? Hojo a réussi à résoudre l'énigme! C'est Rufus qui va être content. Lança l'un des soldats sur un ton triomphant. Immédiatement je sentis une boule se former dans ma gorge et mon regard inquiet croisa celui de mes compagnons.

- Ils parlent de ton artefact Lightning? Demandais-je en chuchotant.

- Bientôt Avalanche ne sera plus qu'un lointain souvenir, je peux te l'assurer. Plus personne n'osera affronter la Shinra. Répondit un autre homme en riant comme un crétin.

- On a plus le temps de réfléchir, il faut agir! Si Hojo a réussi à utiliser ton objet, on est tous morts ...
Dis-je en sentait la colère monter en moi.

Sans attendre de réponse de la part de mes compagnons je me suis levée de ma cachette et malgré les tentatives de l'ancienne Soldate pour m'empêcher de foncer tête baissée dans le conflit, j'étais bien décidée à faire parler mes poings. Lightning avait été on ne peut plus sérieuse en énumérant les dangers que représentait son objet (et d'ailleurs que faisait-elle avait une telle bombe à retardement dans les poches?) et il était hors de question que je le laisse entre les mains de ce taré de scientifique. De plus mon honneur en tant que Leader d'Avalanche venait de prendre un sacré coup dans l'aile et j'allais prouver à ces tas de muscles sans cervelle que nous étions loin d'être un "lointain souvenir" comme ils le disaient si bien. Telle une fleur, j'avançais dans leur direction, aussi droite et fière que possible alors que je rêvais de leur faire ravaler leurs paroles peu glorieuses. Ils étaient quatre devant moi, deux dans le couloir sur ma droite et un autre ... ou plutôt une autre en blouse blanche se trouvait sur ma gauche. Une scientifique à n'en pas douter et c'est doucement que je fis un signe dans sa direction histoire d'inciter l'un de mes alliés à la faire parler. Moi, j'avais d'autres chats à fouetter. Si je venais à créer une esclandre, les six abrutis en auraient après moi et cela laisserait le champ libre à Cloud et Lightning que j'aurais bien le temps de rejoindre plus tard.

- Alors les gars, comme ça il paraît que le grand, le beau, le magnifique Hojo a réussi à connecter ses deux neurones pour comprendre comment fonctionnait son caillou magique? Dis-je en souriant de façon on ne peut plus moqueuse. Ma voix sonnait comme un doux sarcasme à mes oreilles et cela ne manqua pas d'irriter mes interlocuteurs qui hurlaient déjà au blasphème face à tant d'irrespect pour l'immense savant qu'il était.

- Qui es-tu pour parler comme ça de lui?
Grogna Médor en bombant son torse. Désolant.

- Je ne ferais pas ça si j'étais toi ... Le prévins-je en soupirant. Les hommes étaient-ils tous aussi stupides où ce type là était-il simplement une perle dans son genre? Mystère. Dans tous les cas le spécimen sous mes yeux était prêt à me sauter dessus, sa main à quelques centimètres de la garde de son épée.

Le Soldat devait souffrir d'un grave problème psychologique car déjà ils riait à gorge déployée face à mon conseil pourtant sage. Agacée et peu disposée à être charmante avec des membres de la Shinra plus idiots qu'un parpaing, je continuais volontairement à le provoquer jusqu'à ce qu'il finisse pas dégainer. Les choses sérieuses pouvaient enfin commencer. Bon, six contre un c'était risqué mais après tout nous n'avions plus le temps de faire dans la diplomatie et le sort du monde dépendait de cette mission. Désormais seule la violence pouvait nous permettre de gagner quelques minutes et je me fichais éperdument d'être démasquée ou non. Au contraire je voulais qu'Hojo redoute mon arrivée, que Rufus sache qu'Avalanche avait une nouvelle fois infiltré sa forteresse et qu'il angoisse des nuits durant face à la perspective d'une nouvelle attaque. Oui, je souhaitais plus que tout les voir tous effrayé comme des hérissons pris dans des phares de voiture. Avant que mon ennemi n'abatte son arme sur mon crane fort heureusement casqué, mon poing vint heurter avec violence son abdomen et sans plus attendre je me suis glissée dans son dos pour laisser s'écraser mon coude à la naissance de sa nuque. La douleur avait l'air terrible, il hurlait comme un enfant privé de sa sucette préférée et contrairement à d'habitude j'en étais ravie. Je ne supportais pas l'idée qu'il puisse se réjouir du malheur de pauvres gens.

- Ah et au fait... Dis-je en relevant le visage du jeune homme qui avait très visiblement perdu son sourire stupide. Avalanche te salue. Et sur mes mots je relaissais l'ahuri de service s'écraser sur le sol, inconscient, avant de me retourner vers ses petits copains qui n'avaient rien perdu du spectacle. Quelqu'un d'autre souhaiterait jouer les gros durs peut-être où je peux passer?


IT'S OKAY TO DIE IF IT MEANS YOU CAN LIVE
Stop running! I know... Even if you find the kids, you might not be able to help them. Maybe something could happen that can never unhappen. That scares you, doesn't it? But you need to think about now. Really take it in! Look at you: you think you've got it so damn hard. Well, you hate being alone, so let people in! Sure, you may not answer the phone, but I don't see you throwing it away, either!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Warrior goddess

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 100
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 24
Localisation : Valhalla


My stuff
Double Compte: Snow Villiers
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Sam 23 Aoû - 23:31
















   ❝ Une soirée placée sous le signe de la Shinra ❞
 

Feat Tifa Lockhart & Cloud Strife

 

Lightning Coud et Tifa arpentaient le building de la SHINRA sans dire un mot. Se débarrasser des quelques gardes à l'entrée n'avait pas été compliqué pour elle mais la jeune femme savait parfaitement que le plus dur restait à venir. Les chiens de Hojo n'étaient pas des enfants de cœur et plus le groupe s'approchait de lui, plus les soldats se faisaient nombreux. Avaient-ils eu vent de l'arrivée des deux anciens membres avide de vengeance? "Peu importe" Pensa la guerrière placée en tête de cortège. Leurs chaussures martelaient le sol à chacun de leur pas, les pièces défilaient sans que quiconque ne vienne se heurter à son arme et ce n'est qu'en débouchant sur le passage principal où se trouvait l’ascenseur menant au niveau supérieur que le pire se produisit. Instinctivement Lightning marqua un arrêt pour mieux évaluer la distance la séparant de leurs potentiels ennemis et soupira de lassitude en sentant la barmaid heurter son dos. L'avoir dans l'équipe était déjà extrêmement gênant en soit et si cela n'avait tenu qu'à elle, la belle aurait amplement préféré infiltrer les lieux seule avec Cloud. En effet Tifa était le genre de femme à laisser parler ses sentiments plutôt que sa raison or dans le cas présent chaque geste méritait d'être mûrement réfléchi pour éviter les impaires. Comme pour la mettre en garde, la Gardienne se retourna et toisa son équipière de pied en cape avec une froideur telle qu'aucun son ne sortit des lèvres de la rebelle à la langue pourtant bien pendue. Puis d'un commun accord le trio se dissimula derrière le mur, dos contre la pierre, le regard rivé vers le groupe d'hommes qu'ils observaient avec discrétion. Un genou au sol et le visage fermé au possible, Lightning écoutait la discussion avec une concentration exemplaire et pour cause, son artéfact en était le sujet principal! Visiblement Hojo avait mené à bien ses recherches et ses pires craintes venaient d'être confirmées quant à sa capacité à pouvoir utiliser la sphère d'Etro.

"Ils parlent de ton artefact Lightning?" Demanda Tifa tandis que la jeune femme aux cheveux roses gardait ses iris azur rivés sur l'unique moyen d'accéder à son but ultime. Hojo. "J'en ai bien peur, oui. Répondit-elle en fronçant les sourcils. "On a plus le temps de réfléchir, il faut agir!" Cracha soudainement la chef du groupe AVALANCHE avant de se relever telle une furie pour fondre sur l'ennemi. Par réflexe, la Gardienne lui barra le passage, serrant ses doigts gantés sur son bras mais c'était sans compter sur le caractère exécrable de la tenancière du Septième Ciel qui déjà se dégageait de sa prise pour en découdre avec les sbires de la SHINRA. "Tifa!" Pesta-t-elle à l'égard de son interlocutrice avant de se redresser. "Vraiment, cette fille est une plaie. Allons-y avant qu'elle ne se fasse tuer." Ordonna la belle non sans soupirer. Aucune de ses consignes n'étaient respectées, Tifa n'en faisait qu'à sa tête et mettait en péril le groupe tout entier en faisant ainsi preuve de si peu de discernement. Sans plus attendre, et parce que le temps comptait cruellement, Lightning sortit BlazeFire de son fourreau afin de sentir le contact on ne peu plus agréable de sa garde sur sa paume mais avant qu'elle ne s'expose entièrement à la vue de tous, la jeune femme constata que la barmaid irréfléchie leur signalait quelque chose. "Attend." Dit-elle en barrant le chemin de Cloud de son bras. "Ton amie a vu quelque chose, je prends le couloir de gauche toi vas l'aider. Ses ambitions vont finir par nous mener à notre perte." Et sur un hochement de tête entendu, l'ancienne Soldate quitta sa cachette pour se rendre au cœur du problème. Tifa avait déjà mis à terre un homme et jouait maintenant de vanités pour instaurer un climat de doutes dont ils se seraient bien passé. Tout comme Snow, la petite brune mettait ses nerfs à rude épreuve et il lui fallait puiser dans des forces insoupçonnées afin d'afficher un tel calme sur son visage.

Suivant la direction indiquée par la jeune Lockhart, Lightning découvrit rapidement une femme vêtue d'une blouse blanche, un calepin en main entrain de relever quelques chiffres incompréhensif pour le commun des mortels sur un immense tableau d'affichage. Jamais de sa vie la belle ne l'avait rencontré mais une chose était sûre: la demoiselle été devenu dores et déjà son principal centre d'intérêt. En effet son accoutrement ne laissait aucun doute quant à sa profession et avoir une personne de ce genre de son côté serait un poids non négligeable pour pénétrer dans le laboratoire de l'affreux Hojo. Doucement, très doucement, Lightning s'avançait vers sa proie, arme en main, mais alors que le moment semblait propice à une prise d'otage un cris se fit entendre du côté des membres d'AVALANCHE. "Quoi encore?" Se demanda-t-elle sans pour autant se retourner, son attention rivée sur la scientifique en talons aiguilles qui semblait nullement intéressée par ses compères décimés. "Sonne l'alerte! VITE! Les rebelles!" Hurla un homme, ce qui termina de rendre notre Gardienne de très mauvaise humeur. Leur couverture était détruite, plus rien ne jouait en leur faveur et quitte à devoir tenter le tout pour le tout, Lightning se défit de son casque, révélant au monde sa chevelure rose que ses anciens alliés ne manqueraient pas de reconnaitre. Peu importe, elle n'avait plus le luxe de pouvoir faire profil bas. "Toi!" Tonna-t-elle en bandant son bras afin de diriger la pointe de sa Gunblade vers la scientifique. "Tu viens avec moi." Bien évidemment la demoiselle en avait décidé autrement et c'est avec dextérité et précision que l'ancienne Soldate lança le couteau jusque là niché dans la poche avant de son costume contre le mur, à quelques centimètres seulement du nez de la fugitive. "Et ce n'était pas une question mais plutôt un ordre." Mit-elle au point en s’avançant. "Aussi longtemps que tu feras ce que je te dis, tu vivras. Au moindre faux pas, à la moindre alerte, tu mourras. Je ne te veux pas de mal mais Hojo a quelque chose qui m'appartient et tu es la seule ici capable d'accéder à son secteur." Ajouta Lightning en récupérant son arme blanche. Puis la belle retourna vers ses deux compagnons et découvrit non sans étonnement que plusieurs corps jonchaient le sol. Il était maintenant temps de pénétrer l'étage supérieur grâce aux codes d'accès de leur otage féminin.
© Code de Phoenix O'Connell pour Never Utopia
 


One day, the light touched me. I knew what it was. It was God himself, speaking to me. He told me what I had to do. I was chosen, to rescue lost souls and guide them pass the end of this world and into the next. I became the Savior.  I'm more powerful than I ever was, but it came with a price. I'm not even sure if I'm human anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chocobo King

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 75
Date d'inscription : 22/06/2014


My stuff
Double Compte: Squall Leonhart
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Mar 26 Aoû - 16:09





















 ❝ Une soirée placée sous le signe de la Shinra❞

FEAT: Tifa Lockhart & Lightning Farron




C'était prévisible, Tifa et son caractère prirent le dessus sur la couverture que les intrus endossaient, et, non sans mettre Lightning à cran, se propulsa vers le groupe de mercenaires. " On a plus le temps de réfléchir, il faut agir! " avait-elle dit. Cloud reconnu bien la l'impulsivité de son amie d'enfance, puis soupira en esquissant un sourire. Se préparant à l'aider, il vit se matérialiser le bras de sa sœur d'arme, lui barrant la route. Examinant le spectacle devant lui, il vit que Tifa leur désignait quelque chose de la main, après quoi elle se relança dans le combat. Ainsi, lui et Lightning élaborèrent rapidement un plan B pour reprendre le contrôle de la situation, et il fut décidé que la jeune femme s'occuperait du couloir de gauche qui intriguait la brune. Cloud quitta alors sa cachette de fortune pour prêter main forte à Tifa, même si il se doutait qu'elle n'en avait pas besoin, il fallait faire vite. Leur redoutable sens de la coopération vint facilement à bout des trois derniers gardes que son amie avait récemment provoqués.

Après la castagne, Lightning revint vers les deux d'Avalanche, tenant d'une main forte celles d'une scientifique en tunique blanche dans son dos. Ils avaient leur passe pour atteindre le laboratoire de ce fou de professeur. Pendant que la femme à la chevelure rose interrogeait son otage, Cloud et Tifa traînèrent les corps des pauvres victimes qu'ils avaient abattus jusque dans un petit local situé non loin de ce fameux ascenseur. L'Ex Soldat enleva alors son casque, qu'il plaça dans les mains d'un de ces braves types qui avaient défendus leurs idéaux jusqu'au bout. " Ils méritaient mieux que ça. " lâcha t-il après une minute de silence à leur égard.


Ravalant sa pitié, lui et la leader d'Avalanche retrouvèrent la Gardienne, ayant apparemment terminé son interrogatoire. Terrifiée, la disciple d'Hojo fit exactement ce que le trio attendait, et tapa le code d'accès qui les mènerai au labo de son supérieur. Dans le cloître, la voix informatisée émanant de la machine résonna. " Accès autorisé. " . Quand elle entendit cela, une larme coula sur la joue de la femme en blanc, elle ne voulait pas trahir le Professeur, mais avait-elle conscience que ce dernier était un pur psychopathe ? Elle avait peut être du, elle aussi, être victime d’expérience visant à lui faire perdre toutes notion de la valeur de la vie humaine, mais contrairement à Cloud, ce traumatisme avait porté ses fruits.  

Tous les quatre entrèrent alors dans l'ascenseur, et le blond ne quitta pas la scientifique des yeux. Avait-elle un plan de secours ? Il l'ignorait, mais il n'écarta pas cette théorie. Durant le court trajet, rien ne se fit entendre, à part les pleurs non contrôlés de cette femme. Quand l'élévateur s'arrêta et que les portes s'ouvrirent devant lui, le trio était prêt, physiquement et moralement. La pièce, habillée avec les meilleures technologies possibles, était pourtant restée le même lieu de torture dans l'esprit de Cloud. Le trio n'avait pas été remarqué par les matheux, ceux ci trop occupés pour s’intéresser à leur visiteurs qu'ils croyaient de leur coté. En rien ces personnes n'étaient innocentes, chacune avait participé à la torture des l'Cie passés ici, et si l'équipe devait se débarrasser d'eux pour arriver à leurs fins, et bien soit.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leader d'Avalanche

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 73
Date d'inscription : 17/06/2014
Localisation : 7ème Ciel


My stuff
Double Compte: Yuna Braska
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Dim 7 Sep - 16:15



Je n'avais pas demandé à ce qu'on me vienne en aide, j'étais assez grande pour me débrouiller toute seule mais j'avoue avoir été flattée de voir Cloud courir à mon secours. Ensemble nous avons mis à mort (oui, oui, à mort) les gardes qui rêvaient visiblement de nous voir aussi raide qu'un tronc d'arbre et tandis que Lightning était entrain de parlementer avec la laborantine que j'avais désigné dans le couloir, mon ami et moi dissimulions les corps pour éviter les soupçons. Trainant mon fardeau par les pieds, j'ouvris la porte d'un local avec mon dos afin de me décharger de ce poids. Après un allé-retour, j'ai soupiré de lassitude dans cette minuscule pièce tout en faisant craquer les vertèbres de ma colonne vertébrale. Mes mains posées sur mes hanches j'affichais un air décontracté même si au fond de moi j'avais simplement envie de vomir. Mon regard ne pouvait se détacher des cadavres et même si je savais que c'était eux ou nous, je m'en voulais d'avoir mis un terme prématuré à leur existence. Personne ne méritait un tel sort et pourtant ils étaient là, inanimés par ma simple incapacité à fermer ma bouche. J'étais impulsive, je le savais très bien, mais jamais je n'aurais pensé que cette poignée d'imbéciles à la botte de la Shinra finiraient ainsi ... c'était de ma faute. Tout était de ma faute mais n'étant pas du genre à verser des larmes facilement, je contenais toute cette peine en moi pour ne rien laisser paraître devant mon ami d'enfance. Je souhaitais qu'il conserve en mémoire le souvenir de la fille forte que j'étais, la battante qui ne se laissait jamais marcher sur les pieds et pour se faire j'étais forcée d'arborer sans arrêt un masque souriant même dans les pires occasions.

- Ils méritaient mieux que ça.
Lança soudainement Cloud en enlevant son casque pour se recueillir sur les dépouilles.

- Je sais ... Soufflais-je à mon tour en laissant passer sur mon visage toute la haine que je ressentais à mon égard. La Shinra tuait des gens pour se faire de l'argent, elle mettait en péril la planète pour faire fructifier ses affaires et moi ... je tuais ses membres. Finalement valais-je réellement mieux que tous les pantins de la firme? Ils se sont battus pour leurs convictions. Elles ne sont pas louables mais ils sont mort pour la défendre. Prends ton temps, je t'attends dehors. Dis-je finalement, bien trop touchée par la mort de ces hommes pour faire face à mon ami.

J'étais déstabilisée, je n'avais jamais souhaité que ces soldats perdent la vie de ma main et c'est bouleversée que j'ai quitté le local pour retourner non loin de l'ascenseur. Lightning était déjà de retour au point de rassemblement et sa prise était on ne peut plus appréciable. En effet elle avait réussi à mettre la main sur le rat de laboratoire que j'avais repéré plus tôt et au vu du visage blême de cette dernière, la Gardienne n'avait pas dû y aller de main morte. De toute évidence la jeune femme aux cheveux roses et à la morale presque inexistante ne se souciait absolument pas des cadavres laissés derrières nous et cela me rendait malade. C'était un monstre, une créature sans foi ni loi et c'est les dents serrées que je la rejoignais. J'avais suffisamment commis d'impairs pour le restant de ma vie et il aurait été inutile de reprocher à Lightning son manque de culpabilité. En revanche la demoiselle qui semblait au bord de la crise de nerfs m'envoyait des regards où auraient pu être écrits "sauvez moi, c'est une folle à lier" mais je fis comme si de rien n'était. Puis Cloud refit son apparition près de moi et ensembles nous nous sommes dirigés à l'intérieur de l'ascenseur. D'après les cartes que j'avais étudié, le laboratoire de Hojo ne se trouvait plus très loin, le plus gros de la mission était fait et il ne nous restait maintenant plus qu'à mettre la main sur cette sphère pour sauvegarder la Terre et mettre une fois la Shinra en mauvaise position. Un jeu d'enfant vous direz-vous mais croyez moi, la firme était du genre tenace et les problèmes ne tarderaient sûrement pas à se dresser devant nous.

Lightning força la captive à exécuter plusieurs ordres de sa voix froide et même si je n'appréciais pas cette façon de faire je devais néanmoins avouer que c'était efficace. La disciple de Hojo était littéralement morte de peur face à la Gardienne nullement enclin à ne faire ne serait-ce qu'un minuscule sourire, et faisait de ce fait tout ce qu'on lui demandait. Évidemment je trouvais plus sage que de ne rien dire et me contentais donc d'écouter et d'observer ce qui se déroulait sous mes yeux. Non sans trembler, la demoiselle en blouse blanche fit glisser sa carte magnétique das le lecteur et pianota un code sur le clavier numérique qui termina de nous offrir sur un plateau d'argent l'accès à l'étage tant convoité. La montée me sembla longue, très longue même et plusieurs fois mon regard croisa celui de Cloud. J'avais de la peine pour lui et à cet instant j'aurais aimé pouvoir entrer dans sa tête pour savoir ce qui s'y tramait. Par le passé il m'aurait certainement livré ce qu'il avait sur coeur mais depuis son retour du Soldat tout était différent. C'est là que je vis la laborantine verser une larme, puis deux. Je ne savais pas si c'était la peur ou le fait de trahir Hojo qui la mettait dans un tel état mais j'étais bien décidée à ne laisser personne lui faire du mal par notre faute. De toute évidence nous ne lui avions pas donné d'autres choix que de nous aider mais je refusais que la Shinra la maltraite pour quelque chose qu'elle n'avait pas fait en son âme et conscience. Il en était hors de question. Afin de la rassurer je me suis risqué à lui accorder un petit sourire mais ma tentative eut l'effet inverse et les larmes devinrent plus nombreuses aux coins de ses yeux.

Finalement l'ascenseur s'ouvrit sur une pièce où se trouvaient des machines dont je préférais ignorer le but premier. Les chercheurs trop occupés à percer le mystère les L'Cies ne remarquèrent même pas notre entrée et c'était tant mieux. Tandis que nous marchions de façon groupée dans l'allée principale je pu remarquer que quelques personnes étaient atrocement branchées à ces maudites technologies, leur peau nue recouverte d’électrodes en tous genres. Ce spectacle me donnait la nausée et je fus forcée de serrer les poings à m'en briser les phalanges pour ne pas laisser mon coeur dicter mes actes. Lightning m'avait prévenu que nous ne pourrions pas les sauver, je le savais, mais je ne pouvais pas fermer les yeux sur de telles expériences. Ces gens étaient innocents, des âmes damnées par les Dieux et je trouvais cela ignoble que de les voir se faire ainsi malmener pour le simple plaisir. Un instant je me suis arrêtée derrière une immense vitre en verre où une petite fille guère plus vieille que Marlène pleurait. Vêtue de blanc, cette dernière réclamait sa mère et pour unique consolation son bourreau lui mit une gifle qui me glaça les sangs. Une larme roula sur ma joue, j'avais envie de hurler et seule l'aide de Cloud pouvait m'aider. J'avais besoin de lui plus que jamais au risque de déclencher une guerre dont on risquait de ne pas sortir vivants ...


IT'S OKAY TO DIE IF IT MEANS YOU CAN LIVE
Stop running! I know... Even if you find the kids, you might not be able to help them. Maybe something could happen that can never unhappen. That scares you, doesn't it? But you need to think about now. Really take it in! Look at you: you think you've got it so damn hard. Well, you hate being alone, so let people in! Sure, you may not answer the phone, but I don't see you throwing it away, either!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Warrior goddess

avatar
Remember my name
My face is the last thing you'll see :
Messages : 100
Date d'inscription : 22/04/2014
Age : 24
Localisation : Valhalla


My stuff
Double Compte: Snow Villiers
Inventaire:
Sujets en cours:

MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   Sam 15 Nov - 13:43
















 " Une soirée placée sous le signe de la Shinra "

Feat Tifa Lockhart & Cloud Strife


Les deux membres d'Avalanche restaient maintenant aussi muets qu'une tombe, ce qui n'était pas pour déplaire à la guerrière. Pour une fois, la compagnie de la jeune Lockhart en devenait presque plaisante et tant qu'elle cessait de jacasser sans cesse, cela lui allait parfaitement. Sans aucune marque de compassion ni même de bienveillance Lightning usa de son autorité pour faire pianoter la laborantine et ainsi faire monter l'équipe d'infiltrés jusqu'à la cachette de Hojo. Chaque seconde qui passait était un pas de plus vers a mission divine que lui avait conféré la Déesse via ses songes et l'idée de sortir sa lame pour faire souffler à cet ignoble déchet son dernier souffle lui décrocha un rictus mauvais. Celle d'habitude si impassible et réservée sentait son coeur battre dans sa poitrine à l'idée d'un combat datant de plusieurs années et ce soir, l'atroce calvaire de tous les Soldats allait prendre fin. Ensemble ils gravirent les divers paliers menant jusqu'au dernier étage, une attente silencieuse seulement troublée par les sanglots de sa prisonnière de choix, un dommage collatéral en somme. "N'arrêtes-tu donc jamais?" Demanda-t-elle en posant son regard lourd de menaces sur la sbire de Hojo. "Pleurer ne changera rien, alors sois courageuse et peut-être que tu vivras. Seuls tes actes dessineront ton destin. Garde ça en tête." Dit-elle avant de voir les portes de l'ascenseur s'ouvrir sur une immense salle.

Sans perdre de temps la jeune femme aussi droite que déterminée dépassa son groupe pour prendre la tête du cortège comme à son habitude. La laborantine à sa droite comme gage de sécurité, Lightning pénétra les lieux telle une reine, ses iris scannant la moindre trace de danger ou d'attaque sur sa personne. Rien. Tout le monde était bien sagement à son poste et personne, pas même le garde sensé maintenir l'entrée du laboratoire sûre ne semblait être d'humeur à mener à bien son travail. A vrai dire c'était tant mieux pour eux et la guerrière profita de cette brèche pour s'engouffrer dedans et se rendre l'air de rien dans la direction que lui désignait sa captive "Es-tu certaine qu'il se trouve là bas? Il est inutile pour moi de te rappeler les règles du jeu?" Chuchota-t-elle à son oreille comme ultime menace. La pauvre fille acquiesça sans dire un mot et d'un hochement de tête, Lightning indiqua aux deux amis d'enfance le prochain point à atteindre. Alors qu'elle observait l'expression de ses alliés d'un soir, la Gardienne détecta une certaine frustration sur le visage de Tifa, chose à laquelle elle s'était attendue. Cette fille était le point faible de l'équipe et si elle n'avait pas été à la tête d'Avalanche, sûrement aurait-elle tout fait pour ne jamais avoir à agir à ses côtés.

"N'y pense même pas Tifa, si tu veux semer une nouvelle pagaille alors je te laisserai mourir sans lever le petit doigt. Hojo n'est plus très loin et tu n'as pas la moindre idée de ce qu'il te fera une fois que tu lui appartiendra." Pesta la belle en la dardant avec une intensité toute particulière. "Personne n'a le droit de compromettre cette mission et si tu ne te sens pas de taille à continuer alors rentre." Ses paroles étaient du venin et ses mots suffisamment bas pour que les rats de laboratoires ne les entendent pas. Une fois les choses misent au clair, Lightning tourna les talons et monta les marches menant au bureau du directeur des recherches. La tension crispait ses membres et plus elle se rapprochait de son artéfact perdu, plus elle sentait sa présence comme une mère retrouverait son enfant parmi d'autres. Comme un seul homme, tous quittèrent la salle de torture où elle-même avait eu affaire à certains amusements de la part de Hojo pour rejoindre un long couloir menant sur le QG de ce fou sans foi ni loi. La bataille était à portée de main, mais quelque chose ne tournait pas rond ... Il n'y avait ni soldats, ni laborantins ni même de civils. Rien mis à part un calme plat qui laissait présager un funeste dénouement. Tendue au possible Lightning s'arrêta et immédiatement et son regard se posa sur leur prisonnière. Cette dernière affichait désormais un sourire radieux, presque hautain bien loin des pleurs qu'elle avait servit quelques minutes plus tôt. "Qu'est ce qui te fait tant rire?" Demanda-t-elle en fronçant les sourcils. C'est alors que son interlocutrice sortit une petite télécommande qu'elle actionna en appuyant sur son unique bouton. La porte par laquelle ils étaient entrés s'était refermée derrière eux mais tous les sas du couloirs avaient maintenant cédés pour leur plus grand malheur.

Tandis que la traitresse s'engouffrait dans une ouverture de fortune afin de se mettre à l'écart de toute attaque, cinq hommes et femmes firent leur entrée. A l'apparence réconfortante, ces véritables armes crées par la Shinra n'étaient que pures machines à tuer, et les trois intrus représentaient un met de choix pour leur soif de sang non négligeable. Sans plus attendre Lightning dégaina sa Gunblade, prête à mettre à mort ces pauvres âmes tourmentées. Qu'ils soient victimes ou pantins ne lui importait que très peu, les faits étant qu'elle désirait rejoindre Valhalla au plus vite pour reprendre son combat contre Caïus et maintenir la paix. Cependant, alors que la brave guerrière s'apprêtait à asséner le premier coup contre une femme frêle, cette dernière empoigna son uniforme avec une aisance déconcertante avant de la projeter avec force à l'autre bout du couloir, laissant la pseudo Déesse s'écraser contre le mur. La douleur fut vive, poignante même et le choc terrible. Les idées peu claires, Lightning sentir un gout de fer dans sa bouche, et un filet vermeille vint entraver sa peau de porcelaine depuis ses lèvres entre-ouvertes jusqu'à son menton. D'un revers de main la belle le fit disparaître et se releva avec un air impérial qui lui allait à merveille. Le combat serait difficile, et Odin ne tarderait plus à être délivré de sa prison ...


© Code de Phoenix O'Connell pour Never Utopia


One day, the light touched me. I knew what it was. It was God himself, speaking to me. He told me what I had to do. I was chosen, to rescue lost souls and guide them pass the end of this world and into the next. I became the Savior.  I'm more powerful than I ever was, but it came with a price. I'm not even sure if I'm human anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Remember my name
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une soirée placée sous le signe de la Shinra (Lightning Farron, Cloud Stife)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Midgar :: Haute ville :: Bâtiment de la Shinra-